• Crash of the Titans

    COMING OUT & GAMEPLAY

    - Crash of the Titans -

    - Après un échec de Dimps avec Crash: Boom, Bang!, que pouvait-on espérer de nouveau pour Crash Bandicoot ? Radical Entertainment, qui a réalisé Crash Tag Team Racing, semble être en train de travailler depuis 2005 sur un nouveau jeu qui est la suite de Crash TwinSanity. Son titre ? Crash of the Titans. Ce jeu tout nouveau s'annonce grandiose avec l'arrivée des trailers et des images. De plus, Radical met sa touche personnel dans la série, et ainsi, une nouvelle ère se créé pour la série ...

    - Les nouveautés dans Crash of the Titans par-rapport aux jeux précédents sont nombreuses ! Déjà, pour commencer, parlons des looks/modèles des personnages principaux. Tout le monde a bien changé dans ce jeu, tout en gardant un look similaire, mais avec des détails qui changent beaucoup de choses. Moralement, certains personnages changent également et cela n'est pas un tort. Concernant d'autres nouveautés et changements dans Crash of the Titans, on peut citer une toute nouvelle zone d'exploration, l'île Wumpa, à l'instar de la bonne vieille île de N. Sanity des premiers jeux. Sans compter les nouvelles habiletés de Crash, la présence de Titans monstrueux dont Crash est capable de prendre le contrôle ou encore les nouveaux trésors collectables, tel que le Mojo.

    - Les personnages ont changé, même beaucoup. Voici la liste de ceux qui apparaissent dans le jeu :

    Crash Bandicoot, Coco Bandicoot, Crunch BandicootAku Aku, Neo Cortex, Nina Cortex, N. Gin, Tiny Tiger et Uka Uka.

    Bien sûr, les nouveaux arrivés dans la série sont les Titans, qui apparaissent en masse. Il existe un total de douze sortes de Titans et cinq sortes de Fodders, des petits ennemis mutants. Pour voir la liste des Titans, rendez-vous sur cette page, et regardez ici pour consulter la page des Fodders.

    - Pour parler des Titans avec précision, Crash est évidemment capable de prendre le contrôle de ces derniers une fois qu'il les a assomé. Grâce à Aku Aku qui contrôle leur cerveau, il peut utiliser leurs pouvoirs et leur force une fois sur leur dos. Des Titans sont plus puissants que d'autres, certains sont plus rapides, d'autres plus imposants, etc ... Il est également à noter que trois Boss du jeu sont contrôlables, puisqu'il s'agit de personnages antagonistes dans un corps de Titan. Les habiletés de Crash sont bien différentes dans ce jeu, par-rapport à avant. Il peut désormais faire l'hélicoptère pour traverser des distances vides et vastes entre deux plate-formes, utiliser Aku Aku en tant que planche de skate-board, tourner en tornade pour blesser ses ennemis, etc ... Certains objets peuvent l'aider à augmenter sa puissance et sa résistance, tel que le Fruit Wumpa en or, le Mojo, etc ...

    - Maintenant, parlons du scénario de Crash of the Titans et de tout ce qui s'en suit ... Il s'agit cette fois encore de Cortex, et ce dernier s'amuse à muter les animaux de l'île Wumpa en affreux Titans dévastateurs. Cependant, après que Crash découvre tout cela, il met de nouveau KO son projet à peine débuté. Uka Uka, agaçé de voir Cortex perdre tout le temps, décide de donner une chance à Nina Cortex d'affronter les Bandicoots. C'est ainsi qu'elle reprend les projets de son oncle et créé en série des Mutants, et surtout ... elle s'aide de Coco qui a été kidnappée et qui a subit un lavage de cerveau pour terminer un robot gigantesque de destruction massive : le Doominator. Ce jeu est plutôt bon dans l'ensemble. Radical Entertainment a un rituel qu'il aime mettre dans ses jeux : l'humour et les références/parodies à la culture populaire. Celles-ci sont présentes dans les dialogues des cinématiques et des personnages du jeu. Il faut avouer que cela met une très bonne ambience au jeu !

    - Il n'est pas inutile de mentionner que Crash est passé sur Wii et Xbox360 à partir de ce jeu. Cependant, il est resté sur PlayStation 2 encore deux ans à partir de ce jeu. Les graphismes sont donc très beaux et les décors sont riches en imagination et en couleurs ! Pour parler de la musique du jeu, Marc Baril s'en est chargé et a réalisé un travail remarquable. Le style a changé par-rapport à l'époque de Naughty Dog ou Mutato Muzika était chargé de la composition. Marc Baril parvient à nous plonger dans le jeu avec des instruments de toutes sortes et qui rythment très bien. Enfin, les cinématiques sont dans un style simple, comme pendant le jeu lorsque le joueur contrôle Crash, c'est-à-dire qu'il n'y a plus d'images de synthèses. Le tout reste très bon et ce changement dans la série n'est pas une mauvaise chose.

    - Pour conclure ce Coming Out, nous pouvons dire de Crash of the Titans qu'il s'agit d'un jeu vraiment bon et qui ouvre une nouvelle ère dans la série Crash Bandicoot. Ses nombreux changements ne sont que positifs et cela ne fait pas de mal de changer un peu de temps en temps. Bravo à Radical Entertainment !


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :