• Références & Anecdotes diverses

    REFERENCES & ANECDOTES DIVERSES DANS LES JEUX

    Voici toutes les références et anecdotes diverses qui sont notables dans les jeux Crash Bandicoot. Vous trouverez notamment des images et vidéo de versions bêta, du contenu retiré et des révélations surprenantes et intéressantes !

    CRASH BANDICOOT

    - Crash Bandicoot devait à l'origine s'appeler "Willy Wombat". Son design a été réalisé par Charles Zembillas et Joe Pearson dès le début de l'année 1995. Zembillas a d'ailleurs fait le design pour des personnages de Spyro, quelques années plus tard.

    - Avant de devenir ce qu'il est aujourd'hui, Crash devait ressembler à quelque chose d'autre, mais assez proche du Bandicoot. Son design avait même été nommé "El Macho Baron" . Il devait également ressembler à un personnage du style Taz des "Looney Tunes" et avoir pour nom Wez, Wuzzles ou même Wizzy le Wombat.

    - "Crash", son prénom, lui vient du fait du bruit qui se produit quand il casse des caisses.

    - Les Caisses furent ajoutées dans le jeu tardivement, afin de combler les espaces vides dans les niveaux parcourus par Crash et donner plus d'intérêt au jeu.

    - Le jeu Crash Bandicoot devait à l'origine sortir sur 3DO, une console des années 1990, mais Sony demanda finalement à Naughty Dog de développer le jeu uniquement pour PlayStation.

    - Tawna a été enlevé de la saga après "Crash Bandicoot 1", car sa silhouette était peu convenable pour un jeu autorisé aux petits enfants. Le directeur de marketing ne voulait pas d'un personnage aussi sexy, mais d'une femme normale. Pour excuse, on raconte qu'elle a rejoint Pinstripe en laissant Crash seul. Coco a ensuite servie de remplacement dans les jeux qui suivent.

    - L'apparence de Tawna a en fait été basée sur celle de Pamela Anderson, avec ses cheveux blonds et sa poitrine imposante.

    - Le jeu eût un nom de code plutôt drôle qui fut "Sonic Ass' Game", durant son développement.  Ce titre est dû au fait que le joueur aurait été forcé de voir un personnage de dos durant un jeu de plate-forme à la troisième personne, ce qui était un nouveau concept à l'époque.

    - Quelques années plus tard, la franchise Crash Bandicoot deviendrait un best-seller au Japon pour une série de jeux de plate-forme qui est d'origine Américaine. La franchise a vendu 4,5 millions de copies uniquement dans ce pays, sachant que la série a été réalisée de Crash 1 (1996) à Crash: Boom, Bang! (2006).

    - Une version bêta de ce jeu est encore trouvable mais non-vendue chez PSX-Collector. Celle-ci comprenait de nombreuses différences par-rapport à la version finale du jeu, tels qu'un fonctionnement de mots de passe différent avec les icônes des Boss, Tawna était marron au lieu d'orange, les caisses TNT étaient nommées POW, le niveau Sunset Vista était différent, l'écran titre était assez original, la carte des îles Wumpa était différente, il n'y avait aucun Gemmes ni musiques dans tout le jeu, le compteur de vie et de fruits différait légerement, etc ... Un bug survenait de plus dans cette version lors du boss N. Brio, dans lequel ce dernier ne s'arrêtait plus d'attaquer Crash une fois devenu un monstre, même lorsque ses points de vie avaient tous disparus. Ce bug peut toujours survenir dans la version actuelle, mais très rarement.

    - Le design prototype du niveau Sunset Vista devait être bien différent du final et encore plus difficile.

    - Un niveau complet dans le même style que Slippery Climb a été supprimé du jeu final. Ce dernier se nommait Stormy Ascent (Ascension Orageuse) et semblait être le plus difficile de tous les niveaux du jeu, voir même de toute la série ! Cette difficulté excessive peut expliquer le retrait du niveau du jeu. Ce niveau est malgré tout fonctionnel dans les données hackées du jeu, et n'a été découvert que treize ans après la réalisation du jeu ! On y trouve plusieurs plate-formes flottantes, des ennemis divers, des chemins allant dans toutes les directions, etc ... Si ce niveau avait été retenu dans la version finale du jeu, peu de gens auraient atteint la fin sans code de tricherie !

    - Aku Aku est un nom dérivé de l'expression de l'île de Pâques qui signifiait "Guide Spirituel", quelque chose qui décrit parfaitement Aku Aku !

    - Au début, alors que Crash était sensé être un Wombat, Pinstripe était un Bandicoot quant à lui. Heureusement, d'après Jason Rubin, il n'y a pas eu de grands redesigns à faire, car Crash ressemblait assez bien à un Bandicoot et Pinstripe avait l'allure d'un Potoroo malgré tout.

    - Dans le premier jeu Crash Bandicoot, un seul acteur a suffit pour faire les voix des personnages. Ce fut Brendan O'Brien. D'un autre côté, seuls Cortex et Brio parlent distinctement, le restant des personnages n'émettent que des sons.

    - La série Crash Bandicoot a vendu 39,2 millions de copies dans le monde entier, tous jeux sur toutes plate-formes confondus, jusqu'à 2009.

    - Après Crash, Aku Aku est le seul personnage de la saga a avoir été présent dans chaque épisode de la série, en comptant la cameo dans CTTR.

    - D'après Josh Mancell, compositeur pour les quatre premiers jeux de la série, il y aurait du avoir une musique pour les Frères Komodo dans Crash Bandicoot 1. Ceci signifie qu'ils devaient déjà apparaître dans cet opus, mais ils ne sont cependant apparus que dans le suivant.

    - Papu Papu et Pinstripe ont à l'origine eu un autre thème musical dans ce jeu, composé par Josh Mancell. Cliquez sur les liens suivants pour écouter les thèmes : Papu Papu / Pinstripe.

    - Crash Bandicoot est le seul jeu de la série qui n'oblige pas à battre le boss final. En effet, il y a deux possibilité, si vous avez les 26 Gemmes, vous pouvez l'éviter, sinon, vous devez l'affronter quand même. La vraie fin ne surviendra que si vous battez Cortex.

    - Crash Bandicoot fut l'un des premiers jeux de plate-forme en 3D, comme Jumping Flash et Super Mario 64.

    - Un seul doubleur de voix a suffit pour tous les personnages du jeu. Etant donné que la plupart étaient silencieux ou presque, Brendan O'Brien a doublé tous les personnages parlant. Il doublera quelques personnages de la série jusqu'à CTR inclus.

    - "Dr. Neo Cortex" : Ce nom dérive d'une cellule pyramidale du cerveau appelée "neocortex". Le "N" sur le front de Cortex signifie "Nerd". Soit "crétin" en Français.

    - "Dr. Nitrus Brio" : Si l'on dit "N. Brio", la prononciation à l'anglaise ressemble au mot "Embryo" qui signifie "Embrion". Cela aurait rapport au fait qu'il manipule très bien les produits chimiques et qu'il en sait beaucoup sur la science et la botanique.

    - Le nom complet de Pinstripe Potoroo est "Don Pinstripelli Potorotti".

    - "Pinstripe" : le personnage de Pinstripe porte ce nom, car il porte toujours une chemise à rayures, et le mot "rayure" en anglais se traduit par "pinstripe".

    - "Ripper Roo" : le personnage de "Ripper Roo" est nommé ainsi, car "ripper" en anglais signifie "découpeur/déchireur", ce qui s'explique par le fait que Ripper Roo a des griffes très aiguisées ...

    - "Île de N. Sanity" : "N. Sanity" est un jeu de mot par-rapport au mot anglais "Insanity" qui signifie "Folie". Autrement dit, c'est "L'île de la Folie".

    - "Boulder Dash" : Ce nom pour ce niveau a été inspiré du mot anglais "Balderdash" qui signifie "Bêtise".

    - Le jeu Crash Bandicoot a été créé en mémoire à Tae Min Kim, qui fut un membre de l'équipe Naughty Dog au moment où ils ont créé le jeu "Way of the Warrior" en sa compagnie.

    - Le jeu Crash avait en fait pour but de dénoncer les activités humaines sur la nature, selon Jason Rubin : Crash est l'animal et au fur et à mesure qu'il avance sur les îles, il découvre de plus en plus de pollution sur la nature causée par Cortex, un humain.

    - Les trois premiers niveaux à avoir été terminé furent placés sur la Troisième Ile, car ils furent jugés trop difficile pour débuter le jeu. Ces niveaux sont Cortex Power, Generator Room et Heavy Machinery.

    - Le niveau The Lab ne contient qu'une caisse C qui permet de sauvegarder sa position à l'endroit en question dans le niveau. Mais cc'est seuleument dans l

    - Ce jeu fut placé en 49éme position dans le Top 50 des jeux de consoles du Guiness World Records : Edition Jeux Vidéo 2009.

    CRASH BANDICOOT 2

    - Avec ses 7 610 000 copies vendues à travers le monde jusqu'en 2006, Crash 2 est le 49éme best-seller de tous les temps, le 5éme jeu le mieux vendu de la PlayStation, ainsi que le jeu le plus vendu de la franchise Crash Bandicoot !

    - Un logo prototype avait été réalisé, ressemblant à celui que nous connaissons mais avec des couleurs différentes.

    - Un trailer du jeu trouvable dans un disque de démo du magazine officiel de la Playstation nous révèle beaucoup de caractéristiques retirées du jeu final.

    - Le thème de Crash Bandicoot 2 est un remix de celui du premier jeu. Les thèmes des personnages apparus dans le premier jeu ont également été remixés pour ce jeu (Cortex, Brio et Ripper Roo).

    - Le Dr. Cortex a une voix plus grave à partir de ce jeu, et fut interprété par Clancy Brown et ensuite Lex Lang.

    - Le fameux modèle 3D de Crash est composé de 532 triangles. Dans ce jeu, il a plus de 9000 frames d'animations.

    - Le modèle de Crash de ce jeu fut ré-utilisé dans beaucoup de sequels : Crash 3, CTR, XS, N-Tranced et Fusion.

    - L'idée que N. Gin ait une fusée inexplosée dans le crâne provient des migraines chroniques qu'avait Jason Rubin à ce moment-là. Il sentait qu'il avait comme un missile dans le crâne.

    - "Tiny Tiger" devait à l'origine être nommé "Taz Tiger". Et il avait déjà été prévu depuis "Crash TwinSanity" qu'il devait avoir une apparence de Tigre Sibérien. Mais ceci ne s'est réalisé que dans COTT.

    - "Hang Eight" : Ce nom pour ce niveau provient du terme "Hang Ten" qui est utilisé en surf.  Les Bandicoot ont seuleument huit orteils, voilà pourquoi ils ont mis "Eight" qui signifie huit, au lieu de "Ten" pour dix.

    - Une coincïdence : Aux Etats-Unis, dans l'Etat de Louisiane, une rue porte le nom de "N. Gin Street", exactement comme le personnage de N. Gin ...

    - C'est dans ce jeu que le boxer de Crash est vu pour la première fois. Il est aperçu lorsque Crash échoue dans certains niveaux, s'il percute un obstacle sur le dos de Polar ou se fait electrocuter. Son boxer rose est également visible dans Crash 3 et plus tard dans CTTR.

    - Ce jeu et Crash Bandicoot: La Vengeance de Cortex ont tous deux le Gemme bleu (Saphir) dans leur premier niveau.

    - Lorsque Crash meurt tué par une Nitro qui explose, un ange à son effigie apparaît et est en train de jouer du didgeridoo, un instrument australien.

    - Plusieurs zones de niveaux qui se passent dans les égouts (tel que Sewer or Later) ont été retirées du jeu final, mais des images nous prouvent toujours leur existence : 01 / 02 / 03.

    - A l'origine, le combat contre N. Gin se composait uniquement des deux premières phases, la troisième a donc été ajoutée plus tard dans le développement.

    - "N. Gin" : Son nom a été inspiré par le mot "Engine" qui signifie "Moteur". Ceci est du au fait que N. Gin est mi-machine, mi-humain. En Français, on peut prononcer son nom de façon à dire "Engin", ce qui fait référence aux engins que fabrique N. Gin pour combattre contre Crash et Coco.

    - "Snow Biz" : Ce niveau porte son nom par-rapport au terme "Show Biz" utilisé pour les gens connus.

    - "Unbearable" : Ce niveau porte ce nom du fait du grand nombre d'ours qu'il y a dedans, et aussi à cause de l'expression.

    - "Sewer or Later" : Ce niveau est nommé à partir de l'expression anglaise "Sooner of later" qui signifie " Bientôt ou Plus tard".

    - "Cold Hard Crash" : Ce niveau possède ce nom du fait de l'expression anglaise "Cold Hard Cash".

    - "Bee-Having" : Le nom de ce niveau est un jeu de mot par-rapport à "Be Having", qui signifie "Possèder" ou "Avoir".

    - "The Eel Deal" : C'est un titre qui s'est inspiré de l'expression "The Real Deal".

    - "Spaced Out" : Le titre "Spaced Out" a déjà été attribué à deux niveaux dans la saga Crash Bandicoot. L'un dans Crash Bandicoot 2, et l'autre dans Crash Bandicoot: N-Tranced.

    - "Crash Dash" : Le titre "Crash Dash" a déjà été attribué à deux niveaux dans la saga Crash Bandicoot. L'un est un niveau dans Crash Bandicoot 2, l'autre est le titre d'une série de mini-jeux dans Crash Bash.

    - Lorsque Crash arrive pour affronter Ripper Roo, dans Crash Bandicoot 2, celui-ci lit un livre nommé "Crash".

    - Lorsqu'il parle de N. Brio, Cortex le nomme par erreur Nitro Brio dans la version française du jeu.

    - Un niveau entier à été retiré dans la version finale du jeu. Bien que peu de choses soient connues à son propos, il s'agissait d'un niveau polaire mais largement différent de ceux présents dans le jeu.

    - Une autre musique pour les niveaus polaires (comme Snow Go) fut composée par Josh Mancell, mais ne fut finalement pas utilisée dans la version finale du jeu : http://www.youtube.com/watch?v=xX3lVsCKwX0&fmt=18

    - La version Japonaise de Crash 2 est le premier jeu où Aku Aku parle. Cependant, il s'agit de Crash 3 pour tous les autres continents.

    CRASH BANDICOOT 3

    - Crash 3 est le deuxième jeu de la série Crash Bandicoot le plus vendu, avec 7 130 000 d'exemplaires vendus.

    - Un écran de chargement de Warp Room prototype a existé durant le développement du jeu. Il est d'ailleurs toujours visible dans un ancien guide non-officiel.

    - Tous les Boss de Crash Bandicoot 3 ont leur thème de Crash 2 remixés (Tiny, N. Gin et Cortex).

    - Une édition limitée de Warped a été réalisé en 1998, contenant des goodies, tel qu'un magnifique T-Shirt.

    - Une vidéo intéressante nous renseigne sur le développement prototype du jeu Crash Bandicoot 3.

    - Une autre vidéo nous montre une démo du jeu dans laquelle on voit des différences avec la version finale.

    - Certains niveaux n'ont pas toujours eu le titre qu'ils ont actuellement. En voici la preuve :

    - Makin' Waves >> Aye Matey.
    - Sphynxinator >> Sphynxter.
    - Future Frenzy >> Fast Forward.
    - Gone Tomorrow >> Future2.
    - Flaming Passion >> Crash Kabob.
    - Area 51? >> Highway4.
    - Ski Crazed >> Ski3.

    - Mel Winkler, l'interpréte anglais de Aku Aku, est la seconde personne ayant travaillé le plus longtemps pour la série Crash Bandicoot ( 1998 à 2004).

    - Dans la version Japonaise de "Warped", des vidéos bonus sont dévérouillées à chaque fois qu'un Boss est battu (ces vidéos sont disponibles dans mon site, dans la rubrique "Cinématiques & Vidéos").

    - Le personnage de Faux Crash devait à l'origine s'appeler "Trash Bandicoot", qui signifie "Déchet", "Sale", "Racaille" ... Faux Crash est très apprécié au Japon et est jouable dans la version Japonaise de Crash Bash, si un code pour le débloquer est effectué.

    - Coco est silencieuse comme son frère dans ce jeu, car Naughty Dog souhaitait que le joueur s'identifie plus facilement aux personnages, sans dévoiler une personnalité précise pour ces derniers.

    - La chambre secrète (6éme Warp Room) dans laquelle les Assistants sont créés fut d'abord nommé Neodyne Systems", au lieu de "Neo-cor Systems".

    - Le 15éme niveau du jeu était nommé "Double Trouble" au départ, à l'instar de "Double Header".

    - Le Bébé T-Rex était contrôlable par Crash dans le niveau 4 (Bone Yard), alors que dans la version finale il n'apparaît que dans les niveaux 11 et 32. Crash pouvait même le chevaucher lorsqu'il était poursuivi par le Triceratop.

    - Les stages bonus des niveaux médiévaux (niveaux 1, 6 et 15) étaient très différents à l'origine. Ils se passaient dans un souterrain et contenaient des machines de technologie avancée. Mais cette idée fut finalement abandonnée, en particulier parce que ces stages ne suivaient pas avec l'époque médiévale.

    - Comme le montre cette image, la Chrono-Tornade était bien différente en apparence par-rapport à ce qu'elle est maintenant.

    - Crash devait avoir six super pouvoirs plutôt que cinq dans la version prototype. Il se pourrait que ce pouvoir soit un lanceur de grenades !

    - Le mode Contre-la-montre devait normalement être activé grâce à une caisse de métal que Crash aurait dû toucher, à l'instar d'un chronomètre en or.

    - Certaines icônes de Boss utilisées dans la version prototype du jeu étaient celles de Crash Bandicoot 1 ou 2.

    - Dans les niveaux Egyptiens de "Warped", il y a des hieroglyphes représentants Morgan T. Dog, la mascotte de Naughty Dog qui est un chien. Il est malheureusement mort désormais, en 2002 ...

    - Le thème principal du jeu "Warped" a été repris par d'autres jeu, mais remixé. Voici les jeux ayant repris et modifiés ce thème de Mutato Muzika : Crash Bash, Crash Bandicoot 4, Crash Bandicoot XS, Crash Bandicoot : N-Tranced et dans certaines cinématiques de Crash Nitro Kart.

    - "Nefarious Tropy" : Si l'on prononce "N. Tropy", on peut entendre le mot "Entropy" qui signifie "Entropie". Ce mot désigne le désordre, ce qui est compréhensible du fait que N. Tropy aime créer des paradoxes (du chamboulement) dans le passé.

    - "Pura" : A l'origine, Pura devait être un Panda du fait que cet animal représentait mieux la Chine. Mais ce dernier à était remplacé par un petit Tigre, car le Panda ressemblait trop à Polar de Crash Bandicoot 2.

    - A l'origine, un Assistant Préhistorique devait apparaître dans le jeu et était sensé chevaucher le Triceratop dans les niveaux de la préhistoire. Mais il a finalement été retiré, à cause de contraintes techniques.

    - N. Tropy a été créé spécialement pour le scénario de Crash 3, car le jeu necéssitait un personnage ayant rapport avec le temps et les machines temporelles. Ce dernier fut donc le résultat final.

    - Les Reliques de Saphir du jeu devaient à l'origine être des Reliques en Argent.

    - Dans le mode contre-la-montre, les caisses avec des numéros ne devaient pas servir à arrêter le temps, mais à le soustraire. C'est-à-dire qu'une caisse avec le numéro 3 aurait enlevé 3 secondes au temps.

    - Dans ce jeu, Crash a 30000 frames d'animation, ce que Naughty Dog considérait comme étant plus qu'aucun autre personnage de jeux vidéo à l'époque.

    - "Hot Coco" : Ce niveau tire son titre des mots "Hot Cocoa" qui veut dire "Cacao Chaud".

    - "Gee Wiz" : C'est un jeu de mot avec l'expression anglaise "Gee Whiz" qui défini l'enthousiasme.

    CRASH TEAM RACING

    - La musique du circuit de Oxide reprend certaines parties de la musique des niveaux Cortex Vortex dans Crash 2. Même chose pour le circuit "Chemin Ardu" qui remixe le thème de Cortex des jeux précédents.

    - Nitros Oxide devait à l'origine avoir une apparence plus humaine que celle qu'il a actuellement, et de nombreux designs ont été faits avant qu'il obtienne son apparence finale. Le scénario prototype était différent du final également. A l'origine, Oxide aurait voulu rendre le monde de plus en plus rapide jusqu'à la fin du temps, à cause de son obsession de la vitesse. Une ancienne BD suggère également qu'Oxide aurait utilisé une machine nommée X Device.

    - Un personnage du nom de Trippo devait faire partie du jeu "CTR", mais a finalement été retiré.

    - Les prénoms des Filles Bandicoot qui remettent les trophées aux vainqueurs sont en fait les prénoms de quatre femmes ayant travaillé pour les jeux Crash Bandicoot durant l'ère de Naughty Dog. Celles-ci sont Ami Matsumura-Blaire, Megumi Hosoya, Liz Ashford et Isabelle Tomatis (bien que dans le jeu c'est Isabella).

    - "Nitros Oxide" : Son nom dérive du gaz "nitrous oxide" appelé aussi N²O. Dans Crash Nitro Kart, son nom Nitros a été changé en Nitrous pour y faire davantage référence.

    - Dans la version Japonaise de Crash Team Racing, Penta Penguin est appelé "Gurin".

    - C'est dans ce jeu, La Vengeance de Cortex et CNK que Coco Bandicoot peut obtenir une invincibilité si elle obtient trois masques Aku Aku consécutivement. Dans Crash 3, cet avantage n'était réservé qu'à Crash.

    - La plupart des décors des circuits de ce jeu sont des dérivés des décors des niveaux des trois premiers jeux. Par-exemple, le décor de Crique Crash provient de celui de N. Sanity Beach dans Crash 1 ; celui du Château Cortex provient des quelques derniers niveaux de Crash 1, sur la dernière île ; celui de Circuit Egouts provient quant à lui des niveaux dans les égouts de Crash 2, etc ...

    - Trois powers-up ont été retirés du jeu final, pour des raisons inconnues. Les quatre autres icônes (Bombe, Missile, Aku Aku et Turbo) représentent des powers-up toujours présents dans CTR, mais qui sont différentes d'apparence.

    - En 1999, une chaîne de restaurant de Pizza s'est mise en partenariat avec Sony. Robin Clark qui s'occupait des restaurants voulait que leurs publicités attirent plus l'attention des gens en utilisant une icône amusante. Leur alliance avec Sony les a ainsi permi d'utiliser Crash Bandicoot et ce dernier est apparu dans quelques publicités pour ces restaurants de Pizza.

    - "Ripper Roo" était censé parler dans CTR, mais Naughty Dog a préféré lui faire faire émettre des sons et traduire ce qu'il dit. Cependant, dans la version Japonaise, Ripper Roo parle distinctement avec une voix très drôle ...

    - Il est intéressant de mentionner que malgré son nom, Tiny Tiger n'est pas minuscule (Tiny signifie "minuscule" en Anglais). De même, son "Arène Tiny" (dans CTR) est également tout sauf petite. C'est même la plus longue du jeu !

    - A partir de CTR jusqu'à Crash TwinSanity, Uka Uka a une voix plus grave.

    CRASH BASH

    - Des changements de dernière minute ont eu lieu dans ce jeu, mais certaines choses de la version bêta sont encore visibles : Dans Dragon Drop, les personnages devaient chevaucher des bébés T-Rex (comme dans Crash 3), et pas des dragons. Un mini-jeu devait se passer dans un décor Egyptien mais fut retiré, les icônes des personnages devaient être comme dans les jeux précédents, etc ...

    - Dans Crash Bash, beaucoup de musiques s'inspirent de celles de Crash Bandicoot 3 :

    * Le Thème principal est un remix de celui de Crash 3, avec différents instruments. D'autres jeu ont fait la même chose par la suite.
    * Pogo Painter est un remix du thème de Crash 3, et c'est également le thème du générique.
    * Pogo-A-Gogo est un remix des thèmes de N. Gin et de N. Tropy dans Crash 3.
    * Space Bash a une musique presque similaire à celle des niveaux futuristes de Crash 3.
    * Sky Balls a un thème remixé des musiques des niveaux aériens de Crash 3.
    * Jungle Bash
    a une musique qui est un remix de celle utilisée dans les niveaux préhistoriques de Crash 3.
    * Le thème des mini-jeux de karting, comme Oxide Ride, reprend celui de Dingodile dans Crash 3.

    - Tout comme pour CTR, Crash Bash s'est largement inspiré des décors des trois premiers jeux de la série pour faire ceux des arènes. Le décor de Dragon Drop est par-exemple inspiré de celui de Toad Village dans Crash 3 ; le décor de El Pogo Loco est inspiré de celui des niveaux en motocyclette de Crash 3 ; celui de Sky Balls est tiré du décor des niveaux aériens de Crash 3 ...

    - Après Crash Bash, dernier jeu de la saga sur PS1 et premier à ne plus être développé par Naughty Dog, Crash est arrivé sur des consoles 128-Bits. Il devint alors un personnage à consoles multiples.

    - Une ancienne démo américaine contenant Crash Bash et Spyro 3 a listé Naughty Dog comme étant les développeurs du jeu. Mais il s'agit d'une simple erreur puisque Naughty Dog n'a jamais été impliqué dans le développement d'un jeu après CTR.

    - A partir de ce jeu, Crash entra dans une période d'incertitude sans fin, puisque les développeurs ont changé très souvent pour la série. Il s'agit de la série de plate-forme ayant eu le plus de dévloppeurs différents, après que Naughty Dog laisse la franchise.

    - La Warp Room de la démo du jeu est encore accessible dans la version finale du jeu, mais seuleument en piratant les codages du CD du jeu (hacking).

    - Certains niveaux ont changé de nom en cours de développement. Voici une courte liste des titres provisoires :

    - Drain Bash >> Drain Damage.
    - Pogo Padlock >> Pogo Bouncer.
    - Sky Balls >> Sky Ball.
    - Dragon Drop >> Dragons
    - Keg Kaboom >> Chicken Run (une référence au film d'animation du même nom sorti en 2000)
    - Mallet Mash >> Bonk
    - Tie-Breaker >> Oxide Ride Pt. 2

    - Papu Papu porte un ornement doré dans ses cheveux, tout comme dans l'artwork promotionnel de Crash Bandicoot 1.

    - Le personnnage de "Bearminator" est appelé "Papaguma" dans la version Japonaise du jeu Crash Bash (Crash Bandicoot Carnival). Ce qui signifie "Papa Ours".

    - Rilla Roo devait à l'origine s'appeler "Kanga Rilla". Quelques codages dans les fichiers du CD du jeu le listent encore à ce nom.

    CRASH BANDICOOT: LA VENGEANCE DE CORTEX

    - Le thème principal du jeu est un remix de celui du 3éme opus, tout comme les musiques des Bonus.

    - "La Vengeance de Cortex" est un jeu ayant été réédité par Platinum, du fait de son succès.

    - Dans le version XBox, les personnages sont plus réalistes car cette console est plus puissante que les autres 128-Bits. Cela se voit notamment par la fourrure des Bandicoots.

    - Debi Derriberry, l'interpréte actuelle de Coco Bandicoot en anglais, est la personne ayant travaillé le plus longtemps pour la série, depuis 2001 jusqu'au jeu le plus récent pour le moment.

    - Py-Ro était supposé être un boss après Lo-Lo, car il est le plus fort des quatre masques. Au lieu de cela, il est l'avant dernier des masques à vaincre, et Lo-Lo le dernier.

    - Polar était supposé être dans ce jeu, si l'on en croit les artworks sur lesquels il est apparu dans l'ancien site officiel >> artwork (en bas à droite).

    - Après ce jeu, Crunch ne devait plus apparaître dans les jeux suivants. Cependant, Vicarious Visions l'a réutilisé dans ses jeux et il a été gardé par la suite.

    - A l'origine, des caisses Elementaires devaient être introduites dans ce jeu. Et lorsque Crash la cassait, cela révélerait une zone secrète, déclencherait un mini-boss ou autre ... Mais ce concept a été oublié car Traveller's Tales ne voulait pas être en contradiction avec ce qu'était Crash jusqu'à présent.

    - Dans le niveau "La Jungle en Folie", à un moment, lorsque Crash est en Jeep, il est poursuivit par un troupeau de rhinocéros. A l'origine, il devait y avoir une plus grande diversité d'animaux, tels que des girafes, des éléphants et des sangliers sauvages. Cela aurait été une référence au film Jumanji.

    - A l'origine, ce jeu devait être complétement différent, mais fut finalement annulé. Les développeurs n'avaient plus que douze mois pour réaliser quelque chose d'autre afin de respecter le délai. La Vengeance de Cortex fut le résultat final.

    - Des images des niveaux de la version bêta du jeu peuvent être aperçus dans ce site. Vous pouvez également visionner les suivantes qui montrent des zones de niveaux retirées du jeu final : 01 / 02 / 03 / 04 / 05 / 06.

    - Une vidéo d'un niveau annulé du jeu peut-être visionnée ici. D'ailleurs, la plupart des projets bêta du jeu peuvent être aperçus sur cette vidéo.

    - C'est dans le niveau Crash'N'Burn (dont la version bêta est visionnable en vidéo au-dessus) qu'un gorille bleu était censé capturer Coco Bandicoot pour la sacrifier dans le volcan et que Crash aurait dû la secourir.

    - Le sas virtuel du jeu devait ressembler à quelque chose de différent à l'époque de la version bêta. Et apparemment, les Masques des Eléments étaient censés parler à Crash à certaines parties du jeu, comme le prouve cette image.

    - Le portail de téléportation était de même différent de celui que nous connaissons dans la version actuelle du jeu.

    - Le scénario bêta du jeu impliquait Tawna en tant que fiancée de Crash. Et ce dernier devait la secourir, il s'agissait du but principal du jeu et les Masques des Elements étaient déjà présents néanmoins. Tout cela est expliqué dans l'ancien site du jeu maintenant fermé mais toujours visible ici.

    - "La Jungle en Folie" : Le titre "La Jungle en Folie" a déjà été attribué à trois niveaux dans la saga Crash Bandicoot. Le premier est un niveau de plate-forme dans La Vengeance de Cortex, le second portant ce titre est un circuit dans Crash Nitro Kart et le troisième est une arène de combat, dans Crash Tag Team Racing.

    - Crunch Bandicoot est une référence à l'acteur "Mr. T". On le voit à sa carrure, à sa violence et à ses propos oraux.

    - Une coincïdence : Une chanson appelé "Les Elements" a été chantée par un groupe de trois chanteurs qui se nomme "Neo Cortex".

    - Divers noms de niveaux sont tirés d'expression anglaise : "Crunch Time" fait référence au moment du dîner "Lunch time", mais aussi au moment où il faut fixer quelque chose juste avant de le terminer, le "Crunch time". Le niveau "Drain Damage" tire son titre de l'expression "Brain damage", signifiant un problème au cerveau.

    CRASH BANDICOOT XS

    - Voici la liste des remixes des musiques des jeux précédents présentes dans ce jeu. Toutes les musiques de ce jeu, excepté celle des niveaux Bonus, sont des versions remixées des musiques des jeux Naughty Dog :

    * Thème principal : Thème de Crash 3.

    * Warp Room : Warp Room de Crash 3.

    * Jungle : Niveaux de jungles de Crash 2.

    * Glace : Niveaux Polaires de Crash 2.

    * Sous-marins : Niveaux sous-marins de Crash 3.

    * Egouts : Niveaux d'égouts de Crash 2.

    * Spatiale : Niveaux Futur de Crash 3.

    * Credits : Thème de CTR.

    * Tous les Boss ont un thème remixés mais venant d'un autre Boss antérieur, excepté Cortex : N. Gin a celui de Tiny, Dingodile a celui de N. Gin et Tiny a celui de Dingodile.

    - Des copies du jeu "Crash Bandicoot XS" ont été réalisées en édition limité avec un poster du jeu en bonus.

    - XS fut le premier jeu a avoir un titre différent pour les versions PAL (XS, au lieu de The Huge Adventure).

    - Le titre Européen "XS" fait référence à une taille de vêtement, soit "Extra Small" (Très Petit).

    - Des modèles et frames des personnages sont directement prises des modèles de Crash 3. Cependant, certains petits défauts s'ajoutent aux modèles dans XS.

    CRASH BANDICOOT 2: N-TRANCED

    - Le thème principal est une fois de plus un remix de celui de Crash 3. D'autres remixes sont également présents dans ce jeu :

    * L'intro de l'île, tout commes les niveaux de l'Atlasphere, ont comme musique celle des niveaux de jungles de "Crash Bandicoot XS". D'ailleurs, ces musiques étaient des remixes des niveaux de jungles de Crash 2.

    * Les niveaux du Moyen-Orient ont un remix des niveaux similaire de Crash 3. Même chose pour les niveaux Egyptiens de ce jeu.

    * Les niveaux qui se passent dans les zones volcaniques ont pour musique un remix des niveaux préhistoriques de Crash 3.

    - Des copies du jeu "Crash Bandicoot : N-Tranced" sont sorties avec deux bonus : La BO du jeu et un poster du jeu.

    - Le jeu "N-Tranced" est le seul de la série a avoir des logos différents selon les pays/versions.

    - "N. Trance" : Ce nom est un jeu de mot avec le terme "in trance", signifiant "en transe". Ceci s'explique par le fait que N. Trance est le maître de l'hypnose et qu'il met en transe toute personne qu'il hypnotise.

    - Deux niveaux du jeu tirent leur titre (Anglais) d'expressions : "Just in Slime" parodie "Just in Time", qui veut dire "Juste à temps". Et "Star to Finish" parodie "Start to Finish", soit "Commencer pour terminer".

    CRASH NITRO KART

    - La cinématique d'introduction du jeu est accompagné d'une musique lente au début, qui est un remix du thème de Crash 3. La musique du premier circuit , Ile Infernale, a quant à elle reprise une musique de CTR, celle de Crique Crash. Puis, les premières notes de la musique du circuit "Horloge Wumpa" sont celles du refrain du thème de Cortex dans les jeux de Naughty Dog, mais remixées.

    - Le jeu "Crash Nitro Kart" devait déjà accueillir Nina Cortex, mais elle a ensuite été reportée aux jeux suivant : Fusion et TwinSanity, du fait qu'il y a eu un chamboulement au niveau des développeurs de la série.

    - Naughty Dog a participé à la production de Crash Nitro Kart et a été crédité. Joe Pearson et Charles Zembillas, qui ont travaillé sur le design des personnages du temps de Naughty Dog, ont de plus travaillé sur le concept des circuits du jeu.

    - A l'origine, CNK devait s'appeler "Crash Team Racing 2".

    - Deux armes servant à s'affronter entre personnages durant les batailles et courses ont été supprimées du jeu. Ce sont une poupée vaudou et un éclair dont les fonctions exactes ne sont pas connues.

    - Certaines citations de personnages prononcées pendant les courses viennent directement de Crash Team Racing, mais ont été assignées à d'autres personnages.

    - L'Empereur Velo XXVII avait été désigné différemment au début, avant de devenir ce qu'il est maintenant. Voici trois esquisses montrant ses apparences d'origine : 1 / 2 / 3.

    - Une sequel du jeu a vu le jour en 2008, pour téléphones mobiles. Celle-ci se nomme "Crash Nitro Kart 2" et ne contient que 8 personnages jouables.

    - Une option "RETRO" fut planifiée pour apparaître dans CNK, mais ensuite annulée. Celle-ci consistait à donner aux joueurs la possibilités de retourner et de gambader librement dans les circuits du jeu "CTR", qui auraient été totalement remodelés et plus réalistes !

    - Geary devait s'appeler d'abord "Otto". L'ancien site officiel qui n'avait pas été modifié depuis le changement de nom montre Geary avec le nom de Otto.

    - Krunk devait se nommer "Kongo" à l'origine. Les fichiers de codage du disque du jeu CNK contiennent trois lettres pour désigner un personnage, et Krunk est nommé KGO.

    - Un fan ayant envoyé un mail à Vicarious Visions pour demander quels seront les personnages présents dans CNK a obtenu la liste du casting, mais avec des personnages en plus : N. Brio, Rilla Roo, Ripper Roo et les frères Komodo. On en conclut alors que ces personnages devaient apparaître, mais ont finalement été retirés pour diverses raisons.

    - Les jaquettes de CNK (versions PAL et NTSC) ont repris le look des personnages dans La Vengeance de Cortex et Twinsanity pour la N-Gage, et seuleument ceux de La Vengeance de Cortex pour toutes les autres versions.

    - Les voix originales de Polar, Pura et Zam ont été gardées pour la version Japonaise de CNK.

    - "Terra", une partie du mode aventure de CNK est le mot Italien, Portuguai et Latin qui désigne la Terre. Il s'agit du titre anglais du monde de Krunk.

    - "Barin" est un jeu de mot avec "Barren".

    - "Fenomena" est un titre inspiré du mot "Phénomène".

    - "Teknee" est un mot qui dérive du mot "Technique".

    - Le nom "Velo" est une référence au mot anglais "velocity", signifiant la vitesse. Ceci est tout a fait compréhensible, lorsqu'on voit à quelle vitesse roule l'Empereur Velo dans son kart !

    - Des noms provioires pour certains niveaux ont été retrouvés :

    * Terra >> Lost Earth
    * Gorge du Météore >> Frozen Frenzy
    * Hors Temps >> Out of Mime
    * Foudre >> Head N. Clouds
    * Electron >> Electric Avenue

    - Lorsque Cortex a un accident durant une course, il crie. Ce cri est le même que celui de M. Krab dans le dessin animé "Bob l'Eponge". Ceci s'explique par le fait que c'est Clancy Brown qui a prêté sa voix aux deux personnages.

    CRASH BANDICOOT: FUSION

    - Crash Bandicoot: Fusion n'est en fait pas le premier jeu à accueillir Spyro dans l'univers de Crash. Crash 3, CTR et Crash Bash avaient tous les trois une démo de Spyro le Dragon, Spyro 2 et Spyro 3 respectivement. Spyro est éalement apparu en cameo dans Crash TwinSanity. Il est aussi notable que Crash a déjà fait des apparitions dans l'univers de Spyro.

    - Dans "Crash Bandicoot: Fusion", il y a un mini-jeu appelé "N. Ballism", tout comme dans Crash Bash. Ce jeu fonctionne de la même façon, sauf que l'obstacle du milieu n'est plus N. Gin, mais un lanceur automatique qui effectue une rotation.

    - Le personnage Blink, dans la série Spyro, est nommé "Blinky" dans ce jeu.

    CRASH TWINSANITY

    - Les Studios Oxford de Traveller's Tales ont été créés spécialement pour que la série Crash Bandicoot ne meurt pas. Crash TwinSanity fut donc leur premier jeu. Mais les studios ont malheureusement fermé peu après.

    - Le jeu "Crash TwinSanity" était planifié pour être appelé "Crash Bandicoot: Unlimited" à l'origine, après qu'un autre jeu très différent qui était appelé "Crash Bandicoot: Evolution" soit aussi annulé.

    - Keith Webb, un développeur du jeu, est la personne ayant trouvé le titre final du jeu qui est "Crash TwinSanity". Il a aussi inventé beaucoup de personnages nouveaux du jeu, dont Rusty Walrus. Quant à FakeNina, elle est la personne qui a inventé Madame Amberly.

    - Un nombre incalculable de niveaux, histoires, caratéristiques et concepts ont été retirés dans la version finale du jeu.

    - Certains Ants du jeu devaient à l'origine contrôler divers véhicules afin de combattre Crash.

    - Divers éléments de Crash TwinSanity ont été supprimés de la version finale. Par-exemple, des chauve-souris étaient censées apparaître sur N. Sanity, un niveau appelé "Gone a Bit Coco" aurait dû exister, la 10éme Dimension avait une apparence différente, les Reliques devaient faire partie du jeu.

    - A l'origine, Crash TwinSanity avait été imaginé différement. D'abord, il devait se nommer "Evolution" et pas "TwinSanity", et dedans, Crash devait voyager sur diverses planètes pour aider les aliens à tuer les jumeaux maléfiques. Cet ancien concept peut-être vu dans les bonus de la "gemme topaze" (diamant jaune/or) de la touche pause dans TwinSanity.

    - Avant le concept original, l'île Wumpa devait apparaître dans "Crash TwinSanity", ainsi que l'île de Cortex. Il y avait normalement deux endroits visité : le grand arbre de l'île, dans lequel Nina se serait aventurée et les mines de charbons (et de laves volcaniques) dans lesquelles Crash et Cortex devaient s'aventurer. Pour en savoir plus, lisez l'article sur les jeux non-réalisés.

    - La bande sonore de "Crash TwinSanity" n'a pas utlisé un seul instrument, seuleument des voix humaines rythmées. Les chanteurs furent l'excellent groupe A-capella nommé "Spiralmouth".

    - Dans "Crash TwinSanity", il y a plusieurs musiques qui ont été inspirées par des musqiues classiques. La musique du village Indigène a repris la musique du "Beau Danube Bleu". Et il y en a bien d'autres ...

    - Une version Gamecube pour "Crash TwinSanity" a été prévue, mais celle-ci n'a finalement jamais vu le jour.

    - Les membres de Traveller's Tales Oxford Studios ont été très sympathiques et proches des fans de Crash Bandicoot, n'ayant pas hésité à participer aux discussions dans des forums divers avec les fans. De plus, ces derniers se donnaient des pseudonymes tels que : SpaceCat, FakeNina, Cheesyniblets, RMAlbon, Tardie ou encore The Traveller's Tail.

    - Lors du début du jeu, Polar semble menaçant à la surprise-party organisée pour Crash par les antagonistes. Bien qu'on le croyait sérieux avec sa batte de baseball, Keith Webb a révélé qu'il ne s'agissait que d'une blague et que Polar n'en voulait pas du tout à Crash pour quoi que ce soit, à part peut-être pour le fait qu'il l'ait chevauché dans Crash 2 dans quelques niveaux ...

    - Dans tous les jeux de la série, version Japonaise, Coco s'adresse toujours à Crash en l'appelant "Oniichan" qui signifie "Fragin". Dans "Crash Twinsanity" (toutes versions confondues), quand Cortex se déguise en elle, il l'imite en disant : "Crash, Crash ! Mon grand frèèère !!!".

    - Spyro fait une apparition cameo dans le jeu, et c'est son modèle de "Spyro: A Hero's Tail" qui est utilisé. C'est pourquoi ses producteurs, Eurocom, sont crédités dans le jeu.

    - Les Jumeaux Maléfiques ont été imaginés à partir de deux perruches détestables que possédait la petite amie d'un développeur du jeu.

    - A l'origine, les Jumeaux Maléfiques devaient être appelés "Squabble & Sqwawk".

    - Des personnages nommés Maronic the Plumper (un plombier dans le style de Mario) et Foofie devaient apparaître dans ce jeu. Maronic aurait remplacé Spyro dans sa cameo à la fin et Foofie aurait été l'allié de Crash à la place de Cortex.

    - Nina Cortex devait apparaître en premier dans Crash Nitro Kart. Mais elle fut intégrée à partir de Crash TwinSanity, pour diverses raisons. Son apparence fut inspirée par une femme boulangère qui travaillait non loin du studio et elle a été créée par Duke Mighten. Et elle devait être habillée avec une blouse blanche similaire à celle de Cortex. Le plus intriguant est qu'il n'a jamais été clair si elle était la fille ou la nièce de Cortex à l'époque du développement ...

    - Ce jeu marque le début d'un nouvel acteur de doublage pour Cortex, Lex Lang. C'était jusqu'à présent Clancy Brown qui le doublait, sauf dans Crash 1.

    - Consultez l'article suivant pour en connaître plus sur les idées et concepts annulés de ce jeu : ici.

    CRASH TAG TEAM RACING

    - Un remix du thème principal de "Crash TwinSanity" est utilisé pour les crédits du jeu. Le thème original est quant à lui entendu durant certaines cinématiques et mini-jeux.

    - "Crash Tag Team Racing" devait à l'origine être développé par les créateurs de "Crash Twinsanity". De ce fait, Evil Crash devait se trouver dans le jeu, mais du fait que "Radical Entertainment" a racheté la franchise, tout a été différent. Notons tout de même qu'un costume de Evil Crash est disponible pour Crash dans le jeu CTTR.

    - CTTR devait à l'origine être nommé "Crash Clash Racing".

    - CTTR devait voir le jour sur DS, mais ce projet a finalement été effacé. Les développeurs auraient dû être Sensory Sweep, mais aucune images ni informations ne firent surface sur le web et il n'y a donc jamais eu de suppression du projet vraiment officielle.

    - CTTR a mixé plusieurs opinions des joueurs et a ainsi offert une variété de gameplay impressionante, mais les personnalités de personnages et parfois leur apparence physique ont totalement changé, ce qui a été souvent critiqué par les fans.

    - La musique utilisée dans "Le Royaume Tragique", une arène disponible seuleument dans la version PSP, est celle de la BO de Crash TwinSanity appelée "Rooftop Rampage".

    - CTTR a été élu "meilleur jeu de l'année 2006" et Crash "meilleur personnage de l'année 2006" par le magazine "Nickelodeon". De ce fait, Crash a été récompensé par deux grand pris d'Or !

    - Dans CTTR et COTT (version DS), on peut parfois entendre un court extrait du rire de Ripper Roo, alors que ce dernier n'apparaît pas dans ces jeux. Il s'agit juste d'un son pour animer le jeu de temps en temps.

    - Dans les deux jeux CTTR et COTT, une parodie du drapeau Canadien apparaît. Dans CTTR, on l'aperçoit dans l'arène "Fête de l'Extinction". Il est tenu par un pingouin dans le décor et à la place de la feuille rouge sur le Drapeau, il y écrit "He !". Quant à COTT, on peut trouver le Drapeau au début du jeu, près des maisons de Crash. A la place de la feuille rouge au milieu du Drapeau, il y a une trace de patte de Chien.

    CRASH: BOOM, BANG!

    - "Crash: Boom, Bang!" est le premier jeu de la série a avoir été développé par une équipe Japonaise qui s'appelle "Dimps".

    - Radical Entertainment a été crédité pour ce jeu, car l'équipe a aidé pour le développement du jeua, lors qu'ils étaient en train de travailler sur Crash of the Titans à l'époque.

    - Le Vicomte devait d'abord être nommé "Diable Vicomte". Mais il est finalement resté un personnage neutre dans le jeu final.

    - Une objet nommé "Vice-Versa Reversi" est collectable dans le jeu. Il fait référence à la machine "Vice-Versa Reverser Device" mentionnée dans TwinSanity, mais jamais apparue cependant.

    - Dans ce jeu, les looks des personnages au Japon sont plus japonisés qu'aux USA et qu'en Europe, car c'est un jeu Japonais.

    CRASH OF THE TITANS

    - "Crash of the Titans" est le premier jeu a avoir été réalisé sur autant de consoles, qui sont les plus récentes (Xbox360, Wii, Nintendo DS, PSP, PS2).

    - COTT était d'abord nommé "Crash Jacking", avant "Crash of the Titans".

    - COTT est le premier jeu de la série "Crash Bandicoot" à ne pas avoir été réalisé au Japon.

    - COTT est le premier jeu à ne pas avoir accueilli de nouveaux personnages principaux. Il n'y a eu que les Fodders, les Titans et le Yuktopus, mais ces derniers ne sont que des personnages secondaires.

    - Certains Titans/Boss du jeu ont connu un premier nom avant celui qu'ils ont actuellement. Les voici en Anglais :

    - Foxfeather -> Parafox -> Snipe
    - Grizzly -> Goar
    - Roller -> Rhinoroller
    - Shurtle -> Magmadon
    - Stinky -> Stench
    - Chiratta -> Ratnician
    - Spiderbot -> Arachnina

    - La version GBA du jeu a été réalisée avec du retard dans le monde, à part en Amérique du Nord (Etats-Unis et Canada).

    - Toujours dans cette version GBA de Crash of the Titans, dans le générique de fin, des noms d'acteurs plus ou moins célébres sont parodiés :

    Band Pitt >> Crash Bandicoot (Brad Pitt)
    Bandicoota Jolie >> Coco Bandicoot (Angeline Jolie)
    Jay Banno >> Aku Aku (Jay Leno)
    Mark Wahlcoot >> Crunch (Mark Wahlberg)
    Bandy Coleman >> Neo Cortex (Gary Coleman)
    Wilderbeaver >> The Beave! (Quelque chose ...)

    - L'écran titre de COTT (version DS) parodie celui du premier jeu Crash Bandicoot.

    - La fin des niveaux de la version DS de COTT est similaire à celle des niveaux de Crash 2, où Crash entre dans un vieux temple contenant un téléporteur et où il trouve parfois des Gemmes s'il a réussi à faire ce qu'il fallait pour les avoir.

    - La seconde île de l'archipel de Crash n'a connu un nom officiel qu'à partir de "Crash of the Titans" : Ile Wumpa. L'archipel des trois îles a également un nom d'ensemble qui est aussi Iles Wumpa.

    - A partir de ce jeu, Tiny a un physique différent par-rapport à avant : il est passé du Tigre Tasmanien au Tigre Sibérien. Il a subit un grand changement au niveau de la personnalité aussi.

    - Le Yuktopus avait à l'origine un design différent, mais les créateurs ont finalement préféré garder un look proche de l'animal, tout en lui donnant un aspect robotique.

    - Crash TwinSanity est mentionné dans COTT. Un Lapin Vaudou parle de Uka Uka dans ce jeu en faisant un jeu de mot par-rapport au corps de glace qu'il avait.

    - On mentionne également Crash Tag Team Racing dans Titans. Tiny Tiger dit être fâché contre Crash sous le prétexte qu'il n'a pas été invité dans le jeu précédent. Ce jeu précédent est CTTR, également développé par Radical Entertainment.

    - Il existe un secret dans le jeu qui se trouve dans l'épisode 3, celui de l'histoire réelle de l'incarcération de Uka Uka par Aku Aku il y a plusieurs millénaires. Avant la cinématique face au Temple Mojo, on peut voir sur les murs marrons de l'arène quelques dessins retraçant ce qui s'est passé. On voit Uka Uka planter son arbre au sommet de l'île Wumpa (Arbre Uka), Aku Aku et Uka Uka en pleine bataille et ensuite Uka Uka se faire emprisonner par son frère et d'autres masques Tiki. Les deux masques sont originaires de ces temples selon Radical Entertainment.

    - Le Doominator ne devait pas avoir l'apparence qu'il a maintenant, à l'origine. Voici des esquisses montrant ses quelques premières apparences : 1 / 2.

    - L'ArachNina est une référence aux araignées de race "Arachnide". L'ArachNina ressemble à une araignée sous forme de robot.

    - Dans la version DS de COTT, lorsque Crash perd face à Cortex, il (Cortex) dira "Ca m'a demandé quatorze essais, mais je t'ai finalement vaincu, Crash ...". Cette phrase fait référence à la série en général, puisque quatorze est le nombre de jeux dans la série Crash Bandicoot jusqu'à Crash of the Titans, ce qui explique la phrase de Cortex.

    CRASH: GENERATION MUTANT

    - Crash: Génération Mutant devait à l'origine être nommé "Crash: Invasion of the Bandicoot Snatchers" ou "Crash: N is for Evil". A l'origine, l'histoire devait être un peu différente de celle du jeu actuel. Cependant, le gameplay est resté pareil. Il aurait était basé sur des films d'horreurs et des thrillers de série B. C'est pourquoi le premier titre était une parodie du titre d'un film d'horreur "Invasion of the Body Snatchers" (1956). Mais la raison pour laquelle ce titre n'a pas été retenu est parce qu'il aurait été impossible de traduire le titre en d'autres langues sans perdre la référence / parodie.

    - Chaque pays d'Europe a reçu le jeu avec le titre traduit dans la langue du pays. Par-exemple, la France connaît le jeu sous le nom "Crash: Génération Mutant".

    - Après Crash of the Titans, ce jeu fut le second à ne pas être réalisé au Japon, à cause des manques de ventes du jeu CTTR sorti en 2005.

    - Génération Mutant fut nominé comme étant le meilleur jeu de plate-forme de l'année 2008, par Nintendo Power.

    - Le titre anglais "Mind over Mutant" est une référence à l'expression "mind over matter", qui fait référence aussi bien à l'abilité de Crash à vaincre des ennemis plus imposants mais aussi au fait qu'il peut prendre leur contrôle.

    - Les fans ont été une source d'inspiration pour le jeu. Radical Entertainment a révélé que désormais, lors du développement d'un jeu Crash Bandicoot, ils consultent avec attention les forums principaux du web parlant de Crash et prennent en compte ce que les fans veulent pour les prochains jeux.

    - Les artworks vu dans la maison de Crash, dans l'Ecole Publique Maléfique et dans le pack Enfants, ont tous été dessinés par des fans, la plupart étant des membres du forum Crash Mania. Ce concours visant à mettre dans le jeu les meilleurs artworks des fans, fut organisé par Radical Entertainment en collaboration avec Kidzworld. Les gagnants ont reçu une copie gratuite du jeu, et en plus d'avoir leur dessin publié dans le jeu, leur nom est apparu dans le générique de fin. Un des gagnant a cependant clamé ne pas avoir été crédité ni avoir reçu sa copie gratuite du jeu, alors qu'un autre a été listé par erreur deux fois dans les crédits de fin (Kevin Fagaragan).

    - De nombreux remixes des musiques de Crash of the Titans sont présents dans ce jeu :

    * Le début de la musique "Turf's Up" entendue durant les moments de slide-board avec Aku Aku, est remixé durant les musiques entendues à l'extérieur de la maison de Crash, avant d'entrer au Mont Grimly et dans la zone de la Décharge où il faut trouver les trois clefs.

    * Les remixes suivants sont présents dans la version DS. Ce jeu a recyclé beaucoup de musiques de la version principale de COTT :

    * Le thème d'ouverture du jeu reprend le thème remixé de la musique de début du niveau 14 de COTT. Dans les cinématiques, tel que celle dans le Labo de Cortex et sur l'île Wumpa, on entend des musiques du site Crash Village. Puisque celles-ci ne furent jamais entendu dans COTT, mais présentes dans le site officiel, il est possible qu'elles furent abandonnées mais utilisées dans ce jeu finalement. Le thème de l'île Wumpa est celui de COTT devant la maison de Crash, au début du jeu. Durant le Boss Spike, la musique du niveau 8 est remixée à partir d'une minute de musique. Dans les Montagnes de Cristal, un remix de la musique entendue dans l'épisode 3 au moment où Crash arrive dans l'arène circulaire est présent. Lorsque le Boss Electrique est à battre, la musique est celle du niveau 5, lorsque Crash rencontre un RhinoRoller. Il y a encore d'autres remixes, comme celle des Boss dans COTT entendue au générique de Génération Mutant.

    - Bien que la version DS fut développée par TOSE, une firme Japonaise, ce jeu n'est pas sorti au Japon.

    - Cette version DS est la pire de tous les jeux Crash, car elle a reçu le plus bas score jamais enregistré dans la série Crash Bandicoot. Cette position fut précedemment occupée par Crash: Boom, Bang! avec 2/10, qui est ironiquement un autre jeu Japonais.

    - Le nom de N. Gin est par erreur écrit "N. Jin" dans le quatrième monde portant son nom, dans la version DS. Cependant, lorsque Aku Aku le mentionne, il est écrit correctement dans les sous-titres.

    - Le Typhon et le Magmadon auraient pû faire partie de la version DS du jeu. Le Chimera est basiquement un mix de tous les autres Titans du jeu, et un concept art montre qu'il aurait pû avoir un bras de Magmadon, une tête de ce dernier servant de genoux et une aile de Typhon.

    - La jaquette italienne du jeu contient une caractérisitque à propos de l'acteur italien qui a donné sa voix à Cortex : Mago Forest, un comédien populaire de son pays.


  • Commentaires

    1
    Mlle.Ripper
    Mardi 15 Février 2011 à 16:49
    Je vous informe par rapport à Crash Team Racing.
    Le rire de notre chère ripper n'est autre que un rire tiré d'un Walt Disney datant de 1955, c'est à dire La belle et le Clochard. Effectivement dans passage du film la belle et le clochard ce rendent dans un zoo ou ce trouve la hyène qui rie, même rire que pour ripper ! Voici une info en plus :)
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :