• Différences dans la Série au Japon

    DIFFERENCES DANS LA SERIE AU JAPON

    Au Japon, beaucoup de choses différent dans les jeux de la série par-rapport aux versions PAL (Europe) et NTSC (Amérique du Nord). Les développeurs "japonisent" quelque peu les jeux spécialement pour le Japon et même les personnages ont les yeux légérement bridés parfois, puisque les modèles sont souvent différents.

    Dans cet article, je vais vous expliquer ce qui est différent et parfois les versions japonaises semblent meilleures que les nôtres lorsqu'on voit les nombreux bonus qui y sont inclus !

    Crash Bash, c'est le jeu où il y a le plus de différences :

    * Déjà, le jeu est appelé "Crash Bandicoot Carnival", et Faux Crash est présent et jouable si on le débloque avec ce code : Maintenez R1 + R2 + Gauche + Bas en même temps.

    * Les icônes des personnages du jeu sont également différentes de celles utilisées pour les versions PAL et NTSC. Elles sont japonisées et semblent plus réalistes car il y a un effet 3D.

    * La musique du menu principal différe avec celle des versions US et Européenne :

    Crash Bash - Musique PAL/NTSC >> http://fr.youtube.com/watch?v=jLtyRlQ-VvQ  (notre musique)

    Crash Bash - Musique JP >> http://fr.youtube.com/watch?v=bB07CJZ4PUk (celle du Japon)

    La musique Japonaise de Crash Bash est disponible en CD, mais uniquement au Japon. Cliquez ici pour voir la jaquette.

    La musique des niveaux Crash Dash utilisent un thème remixé de celui de Dingodile de Crash 3, mais au Japon, un thème remixé du "French Can Can" de Jacques Offenbach est utilisé à la place. Pour le niveau Dot Dash, vous pouvez écouter la musique qui est utilisée pour ce niveau dans la version japonaise : cliquez ici.

    * Il y a deux vidéos débloquables dans cette version de Crash Bash, qui révélent des secrets des premiers jeux de Crash Bandicoot et comment les obtenir. Voici les codes valables seuleument dans la version japonaise du jeu :

    VIDEO #1 : Maintenez enfoncé Haut, Triangle, L2, R2 lors de l'apparition du logo Playstation.

    VIDEO #2 : Maintenez enfoncé Bas, Croix, L2, R1 lors de l'apparition du logo Playstation.

    * A la fin du jeu, lors des crédits, un texte intéressant apparaît seuleument si le jeu est terminé avec la bonne fin : 

    "Uka a été envoyé loin d'ici grâce à Crash ! On l'espère ... pour toujours.
    - Bon travail, Crash !
    Cette voix ... ça pourrait être Tawna ?
    Tawna, l'ancienne petite amie de Crash, apparaît face à lui.
    Crash se frappe la tête n'en croyant pas ses yeux.
    Même si c'était un rêve, il ne peut pas s'en réveiller!
    La fin."
     

    Visionnez la vidéo ci-dessous :

    * Pour terminer, voici la liste des Japonais qui font les voix des personnages de Crash Bash (Koala Kong n'a pas d'acteur Japonais car les sons qu'il émet dans la version NTSC ont été gardés) :

    Aku Aku : Kenichi Ogata

    Uka Uka : Ryūzaburō Ōtomo

    Crash : Kappei Yamaguchi

    Coco : Ema Kogure

    Cortex : Shōzō Iizuka

    Tiny : Fumihiko Tachiki

    Dingodile : Keisuke Ishida

    Brio : Mitsuru Ogata

    Kong :  Pas d'acteur Japonais

    Rilla Roo : Mitsuru Ogata

    Les différences dans la série :

     

     

     

     

     

     

     

     

     



    * Dans Crash Bandicoot 1, Crash s'exprime un peu plus que dans notre version et marmonne en japonais lorsqu'il entre dans un niveau des phrases du genre "Allons-y", "C'est parti !".

    * Aku Aku est capable de parler dès le premier jeu, au lieu du troisième pour nos versions, mais cependant, il communique à l'aide de textes s'affichant à l'écran pour aider le joueur. Cela est valable seuleument dans Crash Bandicoot 1. Après, il a une vrai voix.

    * Les caisses TNT dans les jeux de la série ont une bombe en symbole au lieu du mot TNT.

    * Papu Papu est plus difficile à battre dans la version japonaise de Crash 1, puisqu'il a cinq points de vie à lieu de trois, et il tourne plus vite avec sa saguaie.

    * Le système des mots de passe secrets dans le jeu a été retiré pour le Japon. Il est donc obligatoire de faire le jeu en entier si le joueur veut obtenir 100 %, puisque les codes ne sont pas fonctionnels.

    * Les niveaux Slippery Climb et Sunset Vista ont été inversé dans l'ordre du jeu. Même si Sunset Vista est sur la 3éme île et Slippery Climb sur la seconde dans cette version, la clé ouvrant les portes sur Whole Hog est toujours dans Sunset Vista.

    * Dès le premier niveau, un Aku Aku est offert immédiatement, donc la première caisse contenant un masque Aku Aku n'est pas présente dans le Crash 1 Japonais.

    * Certaines musiques de Crash 1 différent pour la version japonaise. Josh Mancell, le compositeur, a dû composer ces cinq musiques spécialement pour le Japon et n'a eu qu'une journée pour le faire ! Les thèmes sont : Niveaux Bonus de Tawna / Koala Kong /Pinstripe Potoroo / Nitrus Brio / Neo Cortex.

    * La musique de l'écran titre dans la plupart des jeux change. A partir de Crash Bandicoot 2 puis pour de nombreuses autres sequels après, la chanson utilisée est la fameuse "Kurasshu Bandy-Kuu" qui est attribuée à Crash au Japon.

    * Une vidéo bonus est disponible une fois le jeu complété et se débloque à l'aide de quelques instructions et d'un code >> Maintenir Gauche, Rond, L1, R1.

    * A l'écran titre de Crash Bandicoot 3, on peut remarquer de nombreuses différences hormis la musique. Le logo est différent puisque le Japon donne différent titres aux jeux de la série et on peut remarquer que le fond représente la Terre, puisque Crash en fait le tour dans cette aventure, alors que nos versions montrent une horloge détraquée à la place. Enfin, Crash apparaît en bas à droite de l'écran et danse sa chorégraphie, à part qu'elle est beaucoup plus longue et de nombreux mouvements sont ajoutés.

    * Le Mug de Crash a été changé pour cette version et ressemble à celui uilisé pour représenter les vies restantes de Crash dans nos versions. Le Cristal semble quant à lui plus petit ...

    * La version japonaise de Crash 3 offre cinq vidéos en bonus, à chaque fois qu'un Boss est battu. Pour les visionner, vous pouvez utiliser les cinq liens ici : 1/2/3/4/5

    * Une vidéo bonus est également disponible comme dans Crash 2, à condition de terminer le jeu et de la débloquer à l'aide d'un code >> Maintenir Bas, Triangle, L1, R2.

    * Crash 3 fut l'un des quelques jeux au Japon à avoir une compabilité possible avec la PocketStation. En le connectant à cette petite machine, un petit jeu amusant sera débloqué.

    * Les niveaux 3 et 10 du troisième opus (avec Coco et Pura) ont beaucoup moins d'obstacles au Japon, et par conséquent, il est plus facile d'obtenir un bon temps au mode contre-la-montre. A noté que la version NTSC en a moins aussi que la version PAL.

    * Toutes les jaquettes des jeux Crash Bandicoot en version japonaise utilisent un modèle spécifique pour Crash, malgré qu'il soit identique au modèle occidental dans le jeu lui-même (sauf pour CTTR ( voire plus bas). C'est un look japonisé, comme vous le constatez ci-dessus.

    * Les personnages s'exclament de temps en temps dans le jeu. Comme dans Crash 1, Crash s'exclame et dit "Yeah !" lorsqu'il démarre en motocyclette. Coco pousse un petit cri de joie lorsqu'elle monte sur Pura et celui-ci miaule comme un chaton. Quant au Bébé T-Rex, il dit "Yahoo !" lorsqu'il fait un bond.

    * La plupart des temps contre-la-montre sont différents pour les japonais. Il est très facile d'obtenir les Saphirs, mais plus difficile en revanche d'obtenir les Or et Platines.

    * L'écran titre de CTR est, comme tous les autres, différent. En addition, certaines icônes ont aussi été changées :

    * Isabella, l'une des quatre filles qui remettent les Trophées aux gagnants, a les yeux marrons dans cette version alors qu'elle a les yeux bleus dans nos versions. Cela est probablement dû au fait que Tawna a les yeux marrons chez nous et bleux au Japon, et donc pour éviter les confusions, il y a eu cet inversement.

    * Chaque circuit est noté selon sa difficulté avec des Fruits Wumpa, allant de un (facile) à cinq (difficile) fruits.

    * Du fait que CTR est appelé "Crash Bandicoot Racing" au Japon, les lettres à trouver dans les circuits pour obtenir des Jetons sont C, B et R.

    * Afin de déverouiller l'accès à la première arène de challenge (dans la première zone) dans CTR, il faut deux clés de Boss au Japon et non pas une seule comme dans les versions PAL et NTSC.

    * Ripper Roo est capable de parler distinctement dans la version japonaise de CTR, au lieu de communiquer en riant. Mais dans nos versions il parle toujours avec des rires et tout est traduit automatiquement.

    * Une vidéo est déverouillable dans CTR au Japon (ici), et il y a aussi deux vidéos bonus dans Crash Bash à débloquer qui montrent les secrets des jeux Crash précédents et qui expliquent comment les obtenir (voir au début de cet article).

    * La musique de l'écran titre de Crash Nitro Kart au Japon est bien différente et n'est pas le thème typique de Crash cette fois-ci. Ecoutez-la sur la vidéo ci-dessus. On peut aussi mentionner que dans la version Japonaise Game Boy Advance, les musiques sont beaucoup plus longues et plus jolies à entendre que dans les autres versions.

    * Les personnages ont un modèle japonisé dans certains jeux. Un exemple ci-dessus avec Crash tel qu'il apparaît dans CTTR au Japon. Les modèles Nippons de Cortex, Von Clutch et Nina : 01/02/03.

    * Dans la version japonaise de Crash TwinSanity, Rusty Walrus poursuit Crash d'une façon étrange et il est plus facile de lui échapper. Arrivé à certains points, il tourne en rond avant de repoursuivre Crash, alors que dans les autres versions il ne s'arrête jamais de courrir.

    * L'écran titre de Crash Bandicoot 2: N-Tranced est moins différent au Japon par-rapport aux écrans titre des jeux de Naughty Dog, mais le logo est bien différent quand même.

    * Dans Crash Bandicoot 2: N-Tranced, la version du Japon demande 18 Gemmes afin que Crash ait accès au pont. Mais les autres versions ne nécessitent rien même s'il faut les Fragments de Gemmes afin d'ouvrir les portails de cet endroit qui restent donc inaccessibles pendant un moment. Cela rend tout de même les choses plus compliquées.

    * Bien que Crash: Boom, Bang! soit le seul jeu de la série à avoir été produit par une firme Japonaise, le modèle de Crash pour leur version est différent de celui des versions PAL et NTSC. Mais tous deux ont un style Japonais et le nôtre ressemble un peu au modèle de Crash TwinSanity.

    * L'apparences des caisses TNT et Nitro est différente au Japon, comme vous le constatez ci-dessus.

    * Dans les versions japonaises de Crash Bandicoot: La Vengeance de Cortex et Crash TwinSanity, les logos affichent le numéro de l'opus (4 et 5), alors que les versions PAL et NTSC ne les affichent que jusqu'au 3.

    Vidéos des jeux au Japon :

    * Voici une vidéo de Crash Bandicoot 1 au Japon, montrant l'écran titre, ci-dessus.

    * L'écran titre de Crash Bash en version japonaise ci-dessus.

    * Ci-dessus, une vidéo de l'écran titre de Crash Bandicoot: La Vengeance de Cortex.

    * Voici une vidéo de Crash TwinSanity au Japon (Trailer + Ecran Titre) ci-dessus.

    * Cliquez sur ce lien pour voir plus de vidéos japonaises de Crash Bandicoot.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :