• Crash Bandicoot: La Vengeance de Cortex

    COMING OUT & GAMEPLAY

    - Crash Bandicoot 4: La Vengeance de Cortex -

    - L'arrivée de Crash Bandicoot sur PlayStation 2 attire des curieux, en cette année 2001. A quoi s'attendre avec un nouveau volet ? He bien, il fallait s'attendre à une suite de "Crash Bandicoot 3: Warped !" ... Le gameplay et la maniabilité étant similaire, ou presque, à celles des opus de plate-forme précédents, ce jeu fut plutôt bien fait. Les réalisateurs sont "Travellers Tales", et ils semblent vouloir réaliser un remake amélioré de Crash 3. De nouveaux transports sont apparus dans ce jeu, nottament l'atlasphere, dans laquelle Crash est enfermé et avance comme un rongeur qui s'amuse dans sa boule en plastique. On retrouva aussi le zinc permettant à Crash d'aller dans les airs.

    - Le jeu est divisé en cinq warp room, et une sixième secrète, tout comme dans Crash 3. Cinq niveaux sont jouables dans chacune d'entre-elles, et un Boss attend Crash à la fin de chacune. Le Boss est en fait toujours le même, mais sous différentes formes ... Il s'agit de la nouvelle arme secrète de Néo Cortex : Crunch Bandicoot. Ce dernier s'allit à chaque fois avec les Masques des Elements afin de perturber le climat et tuer Crash. Maintenant, revenons-en aux Warp Rooms. Le principe ne différe pas de celui des jeux précédents. Un Cristal est indispensable dans chaque niveau, on peut trouver un à deux Gemmes également, mais aussi gagner la Relique en battant le temps contre la montre !

    - Parlons à présent des personnages du jeu. Ils sont nombreux, en voici la liste :

    Crash Bandicoot, Coco Bandicoot, Crunch Bandicoot, Aku Aku, Pura, Neo Cortex, Uka Uka, Tiny Tiger, Dingodile, N. Tropy, N. Gin, Les Assistants, Les Masques des Elements et Nitros Oxide (cameo).

    - Coco Bandicoot n'est pas là pour décorer comme dans Crash Bandicoot 2. Elle est également contrôlable, tout comme dans Crash Bandicoot 3. Elle sait se défendre avec ses mouvements d'arts-martiaux qu'elle apprécie beaucoup. Elle peut de même utiliser de nouveaux transports, tel que la trotinette, le skate-board ou encore reprendre son vieux vaisseaux spatial pour aller dans l'espace ! Au Aku sert encore une fois de protecteur à Crash et à Coco.

    - Je vais vous en dire plus sur les graphismes et de ce qui va avec, désormais. Du fait de son passage sur PS2, Crash et son univers sont beaucoup plus réalistes qu'avant, ce qui est une bonne chose. Les univers sont variés, comme toujours, passant des niveaux glaciales aux niveaux volcaniques. De nombreux ennemis appraissent nottament. Ces derniers sont des obstacles plus ou moins difficiles à se débarasser. On rencontre des créatures, des Assistants de Laboratoire et même des dinosaures qui poursuivent Crash ! De toute manière, Crash peut gagner des super pouvoirs, dont un nouveau à chaque Boss vaincu, ce qui lui facilite la tâche.

    - Dernière point du jeu : l'audio. Les musiques sont très belles et calmes. Parfois, elles peuvent être plus bruyantes, voir stressantes. Mais la BO du jeu reste plutôt bonne et ne gêne en aucun cas le joueur. Quant aux voix et aux bruitages, ils sont également corrects. Le réalisme est très présent grâce à ces derniers. Les voix correspondent toujours aussi bien à leur personnage, bien que les doubleurs changent souvent à travers les jeux de la série. Les bruits et sons font l'ambience du jeu en général et sont bien choisis.

    - Crash Bandicoot 4 peut être qualifier de correct. Un jeu adoptant de nouveaux mouvements, nouveaux graphismes, nouveaux transports, etc ... Une musique et un gameplay sympathiques, des personnages principaux bien présents et un scénario oiginal et bien construit.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :