• COMING OUT & GAMEPLAY

    - Crash TwinSanity -

    - Un an après un Crash Nitro Kart bien réussi dans l'ensemble, que pouvions-nous avoir de nouveau ? Vicarious Visions a lâché l'affaire désormais, et Travellers' Tales, les producteurs de Crash Bandicoot 4 (2001), reprennent la série et créent un studio expréssement pour continuer la série Crash Bandicoot. Il s'agit du studio d'Oxford. On apprend alors qu'il s'agit d'un jeu de plate-forme faisant suite au 4éme opus. Le nom de ce jeu ? Crash TwinSanity !

    - Tout d'abord, parlons du jeu dans l'ensemble et des nouveautés. A première vue, quiconque peut être impressionné, puisque les graphismes sont vraiment bien faits. Les looks des personnages ont changé quelque peu depuis les opus précédents. De plus en plus de réalisme est apporté à la série au fur et à mesure qu'elle avance dans le temps. De nouvelles caisses sont présentes dans le jeu, et de nouveaux obstacles aussi. Les environnements sont assez agréables à visiter, et même si certains sont sombres, il faut dire qu'ils sont jolies tout de même ! On retrouve nottament l'île de N. Sanity, que Crash n'a pas eu l'occasion de visiter depuis les jeux de Naughty Dog. Un remodelage complet est effectué à celle-ci. On visite aussi d'autres environnements toallement nouveaux, qui sont le Labo Iceberg de Cortex, l'Académie du Mal et la 10éme Dimension ...

    Pour parler des cinématiques, tout comme celles de CNK, l'image de synthèse est très réaliste et il s'agit du second jeu de la saga à adopter ce nouveau style pour les vidéos. En d'autres termes, les nombreuses nouveauté intégérées dans "TwinSanity" en font un excellent jeu de plate-forme auquel on ne pouvait pas s'attendre.

    - De nombreux personnages nouveaux sont introduits dans "TwinSanity", et des vétérans apparus quelques années plus tôt reviennent sous forme de cameo (apparition brève). Les Boss du jeu sont essentiellement des personnages nouveaux, mis à part de rares exceptions qui sont Dingodile, N. Gin, N. Brio et N. Tropy. Au lieu de vous parler des différents Boss, je vous met la liste des personnages présents dans "Crash TwinSanity" (certains sont des cameos) :

    Crash Bandicoot, Coco Bandicoot, Aku Aku, Neo Cortex, Nina Cortex, N. Gin, Nitrus Brio, N. Tropy, Uka Uka, Jumeaux Maléfiques, Madame Amberly, Fermier Ernest, Papu Papu, Crunch Bandicoot, Tiny Tiger, Pinstripe Potoroo, Polar, Koala Kong, Nitros Oxide, Ripper Roo, Dingodile, Tawna, Rusty Walrus et Evil Crash.

    Les remodelages et nouveaux graphismes sont parfaits, grâce au passage de Crash sur la PS2.

    - A présent, passons aux éléments secondaires du jeu. Le duo Crash et Cortex dans ce jeu est déjà bien impressionant. Le scénario, qui se passe trois ans après celui de "La Vengeance de Cortex", est bien modelé et assez original, comme toujours. Il s'agit d'une union Crash/Cortex qui doit lutter contre les Jumeaux Maléfiques, un duo de perroquets mutants venus de la 10éme Dimension pour détruire Cortex et Crash afin de se venger de quelque chose dont Cortex fut le coupable à l'âge de 8 ans ... Durant leurs aventures mouvementées à travers des environnements plus ou moins dangereux ou reposants, le duo d'enfer rencontrera Nina Cortex, la nièce de Cortex. Celle-ci n'hésitera pas à donner un coup de main aux deux héros, en partie à l'aide de son grappin. Elle est contrôlable dans ce jeu, de plus ! Pour terminer ce paragraphe, je peux dire que "Crash TwinSanity" est bourré d'humour et de séquences drôles, qui entraînent le joueur dans l'aventure ...

    - Terminons avec l'audio, comme à chaque Coming Out ... Avec l'arrivée de Spiralmouth, une bande de six compositeurs/musiciens A-Capella, la musique du jeu change grandement comparée à celle des opus précédents de la série. En effet, ce groupe de six compositeurs énergiques et motivés nous a fait une bande-son très originale et très belle (pour télécharger la musique du jeu, rendez-vous à la rubrique "Musiques"). Certaines de leurs musiques sont de plus des remixes très entraînant d'anciennes musiques classiques, tel que "Le Beau Danube Bleu". En utilisant uniquement leurs voix, les membres de Spiralmouth font un travail positif et joyeux. Une bande-son A-Capella ne fait pas de mal, c'est un changement très grand pour la série !

    Les voix et les bruitages du jeu sont, quant à eux, réussis. Le réalisme est toujours présent dans les bruits et sons et les voix sont parfois drôles pour certains personnages.

    - Pour conclure, je désigne "Crash TwinSanity" comme un "excellent jeu" qui en a réjouit plus d'un. Avec de nombreuses nouveautés et des changements mélioratifs, ce jeu restera gravé dans les coeurs des fans de la série. Le scénario, comme les graphismes sont excellent. Bravo !


    votre commentaire
  • COMING OUT & GAMEPLAY

    - Crash Nitro Kart -

    - Après deux jeux de plate-formes sur Game Boy Advance, qu'est-ce que Vicarious Visions pouvait préparer pour Noël 2003 ? He bien, personne ne s'y attendait ... Il s'agit d'un jeu de karting cette fois-ci ! Le retour de CTR avec de meilleurs graphismes apparemment. Etudions le cas de ce jeu sorti sur consoles de salon sans plus attendre ...

    - Tout d'abord, Crash Nitro Kart propose différents modes, comme dans Crash Team Racing. Ces derniers restent les mêmes, bien que quelques changements et nouveautés sont apportés à celui-ci. Le Mode Aventure, comme toujours, permet au joueur de découvrir le scénario du jeu et de débloquer certains contenus secrets pour les autres modes. D'autres Modes sont jouables, tel que le mode contre-la-montre, arcade, coupe, etc ... On retrouve de nouveau les récompenses des jeux précédents : Coupes, Cristaux, Reliques, Gemmes et Jetons. Pour acquérir ces derniers, il suffit d'accomplir différentes missions dans tous les ciruits du jeu en Mode Aventure. La plupart de ces missions sont similaires à celles de CTR. Par-exemple, afin de gagner un Jeton, le joueur devra rassembler les trois lettres "C, N et K" dispersées dans le circuit. La Coupe, quant à elle, s'obtient tout simplement lorsque le joueur termine premier à une course. Une autre possibilité intéressante s'offre aux joueurs ; celle de défier N. Tropy et Velo 27 à la course contre-la-montre ! Tout comme dans CTR, vous pourrez vous mesurer aux deux champions afin de prouver qui est le plus rapide !

    - Parlons du scénario désormais. Celui-ci est original et semble s'inspirer quelque peu de celui de Crash Team Racing. Il semblerait qu'un extra-terrestre habitant une planète autre que la Terre ait captué deux équipes de Terriens afin que ces derniers combattent les champions galactiques de cette Planète étrangère. Ces deux équipes composées de trois personnages sont l'équipe Bandicoot (Crash, Coco et Crunch), ainsi que celle de Cortex (Cortex, N. Gin et Tiny). La raison de leur enlèvemment est, comme je l'ai dit précedemment, pour que les spectateurs de l'arène de l'Empereur Velo 27, le gros extra-terrestre ayant capturé les deux équipes, soient divertis car ils manquent de distractions, mais aussi pour qu'ils combattent les champions de la Planète de Velo. A part cela, la progression dans les circuits et mondes peut s'avérer rapide, si le joueur se débrouille bien. A la fin, bien sûr, vous aurez à défier l'Empereur Velo 27 à la course, alors ne vous relâchez pas et soyez le plus rapide possible ! Mais une fois vaincu, ce dernier en demandera plus et ne vous laissera pas revenir sur Terre. Il exigera que vous obteniez toutes les Reliques Temporelles avant de l'affronter une seconde et dernière fois, pour gagner votre liberté.

    - Bien, à présent, intéressons-nous aux graphismes et environnements du jeu CNK. Très diversifiés, les environnements où les coureurs s'affrontent sont plutôt bien fait et réalistes. Certes, vous rencontrerez des obstacles parfois, à cause de certains décors qui gênent volontairement le joueur. Mis à part ceci, on peut tout de même dire que ceux-ci ont été grandement inspirés des environnements des circuits de CTR, sûrement pour la raison que le graphiste ayant travaillé sur les décors du jeu est Joe Pearson, celui qui a également travaillé sur les décors des jeux de Naughty Dog ... Quant au réalisme, il faut dire qu'il est très présent, grâce au récent passage du Marsupial sur la PS2 et autres supports tout aussi puissants.

    - Entre deux sujets, je vous donne la liste des personnages qui sont présents dans le jeu :

    Crash Bandicoot, Coco Bandicoot, Crunch Bandicoot, Polar, Pura, Aku Aku, Faux CrashNeo Cortex, Uka Uka, N. Gin, Tiny Tiger, Empereur Velo 27, Zam & Zem, Dingodile, Spectateurs, N. Trance, Nitros Oxide, Krunk, Nash, Norm, Geary et N. Tropy.

    - Le Gameplay, je vous en ai déjà parlé, mais je vais vous parler des armes utilisables dans les circuits et le Mode Bataille 2 Joueurs maintenant. Des armes nouvelles et anciennes (de CTR) sont abordables via la destruction d'une caisse sur le passage. Balancez celles-ci à vos adversairs afin de les retarder, c'est efficace ! Pour prendre de l'avance sur un circuit, les méthodes sont similaires à celles de CTR : Feu Saffi et compagnie. Consultez le COMING OUT de Crash Team Racing pour revoir ces méthodes précieuses ...

    - Dernier point sur le jeu : son audio et ses bruitages. La musique détend l'atmosphère qui est parfois stressant. Elle ajoute beaucoup d'ambience aux circuits et n'est pas désagréable, au contraire ... Quant aux sons et bruitages dans le jeu, ils sont très réalistes et surprennent le joueur de temps en temps. Par-exemple, si vous lancez une bombe à l'un de vos adversaires, vous entendrez le bruit de l'explosion de celle-ci quant elle percutera sa cible, ce qui est plutôt amusant. Dernière chose concernant cette section, ce sont les voix. Elles sont particulièrement bien attribuées aux personnages, comme dans chaque jeu. Certains personnages ont malgré tout changé de doubleur depuis leur précédente apparition, mais on ne s'en rend même pas compte la plupart du temps. La Musqiue et tout ce qui va avec reste une fois de plus le point fort majeur du jeu. Rythmée et bien intégrée au jeu, elle nous plaît et il ne serait pas de refus d'obtenir une Bande Sonore contenant l'intégral des musiques du jeu. D'ailleurs, si vous êtes intéressé(e), consultez la rubrique "Musiques", tout y est !

    - Bon, pour un seond jeu de Karting dans la saga, nous pouvons dire qu'il est plutôt bien fait malgré que certains peuvent le qualifier de "copie" de CTR. La qualité est bonne en général, les graphismes très beaux, la musique parfaite, les modes très variés, etc ... Tant de choses à dire sur un jeu exemplaire comme Crash Nitro Kart ... Je le qualifie de "Très Bon". Vicarious Visions nous a fait un beau travail pour notre Noël 2003 !


    votre commentaire
  • COMING OUT & GAMEPLAY

    - Crash Bandicoot 4: La Vengeance de Cortex -

    - L'arrivée de Crash Bandicoot sur PlayStation 2 attire des curieux, en cette année 2001. A quoi s'attendre avec un nouveau volet ? He bien, il fallait s'attendre à une suite de "Crash Bandicoot 3: Warped !" ... Le gameplay et la maniabilité étant similaire, ou presque, à celles des opus de plate-forme précédents, ce jeu fut plutôt bien fait. Les réalisateurs sont "Travellers Tales", et ils semblent vouloir réaliser un remake amélioré de Crash 3. De nouveaux transports sont apparus dans ce jeu, nottament l'atlasphere, dans laquelle Crash est enfermé et avance comme un rongeur qui s'amuse dans sa boule en plastique. On retrouva aussi le zinc permettant à Crash d'aller dans les airs.

    - Le jeu est divisé en cinq warp room, et une sixième secrète, tout comme dans Crash 3. Cinq niveaux sont jouables dans chacune d'entre-elles, et un Boss attend Crash à la fin de chacune. Le Boss est en fait toujours le même, mais sous différentes formes ... Il s'agit de la nouvelle arme secrète de Néo Cortex : Crunch Bandicoot. Ce dernier s'allit à chaque fois avec les Masques des Elements afin de perturber le climat et tuer Crash. Maintenant, revenons-en aux Warp Rooms. Le principe ne différe pas de celui des jeux précédents. Un Cristal est indispensable dans chaque niveau, on peut trouver un à deux Gemmes également, mais aussi gagner la Relique en battant le temps contre la montre !

    - Parlons à présent des personnages du jeu. Ils sont nombreux, en voici la liste :

    Crash Bandicoot, Coco Bandicoot, Crunch Bandicoot, Aku Aku, Pura, Neo Cortex, Uka Uka, Tiny Tiger, Dingodile, N. Tropy, N. Gin, Les Assistants, Les Masques des Elements et Nitros Oxide (cameo).

    - Coco Bandicoot n'est pas là pour décorer comme dans Crash Bandicoot 2. Elle est également contrôlable, tout comme dans Crash Bandicoot 3. Elle sait se défendre avec ses mouvements d'arts-martiaux qu'elle apprécie beaucoup. Elle peut de même utiliser de nouveaux transports, tel que la trotinette, le skate-board ou encore reprendre son vieux vaisseaux spatial pour aller dans l'espace ! Au Aku sert encore une fois de protecteur à Crash et à Coco.

    - Je vais vous en dire plus sur les graphismes et de ce qui va avec, désormais. Du fait de son passage sur PS2, Crash et son univers sont beaucoup plus réalistes qu'avant, ce qui est une bonne chose. Les univers sont variés, comme toujours, passant des niveaux glaciales aux niveaux volcaniques. De nombreux ennemis appraissent nottament. Ces derniers sont des obstacles plus ou moins difficiles à se débarasser. On rencontre des créatures, des Assistants de Laboratoire et même des dinosaures qui poursuivent Crash ! De toute manière, Crash peut gagner des super pouvoirs, dont un nouveau à chaque Boss vaincu, ce qui lui facilite la tâche.

    - Dernière point du jeu : l'audio. Les musiques sont très belles et calmes. Parfois, elles peuvent être plus bruyantes, voir stressantes. Mais la BO du jeu reste plutôt bonne et ne gêne en aucun cas le joueur. Quant aux voix et aux bruitages, ils sont également corrects. Le réalisme est très présent grâce à ces derniers. Les voix correspondent toujours aussi bien à leur personnage, bien que les doubleurs changent souvent à travers les jeux de la série. Les bruits et sons font l'ambience du jeu en général et sont bien choisis.

    - Crash Bandicoot 4 peut être qualifier de correct. Un jeu adoptant de nouveaux mouvements, nouveaux graphismes, nouveaux transports, etc ... Une musique et un gameplay sympathiques, des personnages principaux bien présents et un scénario oiginal et bien construit.


    votre commentaire
  • COMING OUT & GAMEPLAY

    - Crash Bandicoot 2: N-Tranced -

    - Un an après Crash Bandicoot XS, voici la suite "Crash Bandicoot: N-Tranced". Second jeu de Vicarious Visions, N-Tranced se distingue assez bien des opus précédents, en particulier de XS !

    - Le scénario diffère beaucoup des autres, ce qui est bon de temps en temps. Cette fois, N. Trance, un nouvel ennemi pour nos Bandicoots vient chambouler la petite vie tranquille de nos marsupiaux en Australie. Il s'amusera à hypnotiser pour tromper tous les personnages entre-eux. L'apparition de Faux Crash comme personnage assez important est notable. Il ne sert pas de pion cette fois-ci ...

    - Tout d'abord, ce ne sont plus des Warp Rooms dans lesquelles vous vous trouvez, mais des cartes sur lesquelles Crash peut se déplacer au fur et à mesure qu'il complète un niveau. Ceci nous fait penser au premier opus Crash Bandicoot, dans lequel Crash se déplaçait également sur une carte. Les environnements sont encore une fois variés, mais ressemblent toujours autant à ceux des opus précédents. Néanmoins, de nouveaux endroits et un nouveau personnage feront leur appartion dans ce jeu. Voici la liste des personnages présents dans N-Tranced :

    Crash Bandicoot, Coco Bandicoot, Crunch Bandicoot, Faux Crash, Aku Aku, Uka Uka, N. Tropy, N. Gin, Neo Cortex, Tiny Tiger, Dingodile, Mega-Mix et N. Trance.

    - Les graphismes 2D, parfois 3D du jeu sont plus ou moins réalistes. Les couleurs sont diversifiés, la qualité visuel est bonne, les cinématiques regardables ... C'est assez correct.

    - Les mouvements de Crash sont aussi bien que dans XS. Il y a de nouveau les Super Pouvoirs, qui seront efficaces pour surmonter certains obstacles, nottament les Assistants de Cortex. On arrive très facilement à manier Crash sur GBA. Tout est ainsi satisfaisant pour parcourir la vingtaine de niveaux qui s'offrent à nous.

    - Les Boss du jeu sont plus originaux qu'avant, puisque Crash devra même affronter Coco, Crunch et Faux Crash qui sont sous l'effet de l'hypnose à cause de N. Trance. Les tapis volants sont également un nouvel élément dans les niveaux des Boss. Evidemment, le Boss final sera N. Trance, ce qui est plutôt bien de voir un autre personnage que Cortex pour une fois ...

    - Comme d'habitude, l'audio du jeu est le point fort. Musiques, bruits, sons et voix sont tous aussi bien faits les uns que les autres. Cependant, il y a des remixes des musiques de "Crash Bandicoot 3" la plupart du temps. Mais ces derniers semblent plus entraînant que les morceaux originaux pourtant. Une bonne qualité de son dans tout le jeu, tout comme la qualité visuel.

    - Après deux épisodes de Vicarious Visions qui se suivent, nous pouvons dire que le travail est satisfaisant. Leurs deux premiers jeux sur GBA semblent avoir été développés avec plaisir, surtout le second (N-Tranced) qui s'avère meilleur, du fait de ses nombreuses nouveautés ... N-Tranced se distingue donc d'un jeu vidéo très bon.


    1 commentaire
  • COMING OUT & GAMEPLAY

    - Crash Bandicoot XS -

    - Peu de temps après Crash Bandicoot 4, une nouvelle firme rachète la série pour la continuer. Il s'agit de Vicarious Visions. Ces derniers décident de faire leur premier jeu avec Crash Bandicoot sur une petite console qu'il n'a jamais abordé jusqu'à présent : la Nintendo Game Boy Advance ! Que peut-on attendre de cet opus ? Nouvelle plate-forme de jeux, nouvelle firme ... La suite vous le dévoile ...

    - Le nom de ce jeu est "Crash Bandicoot XS". Le scénario ? Il s'agit d'une fois de plus d'un retour de Cortex et de ses alliés. Cette fois, menaçant de réduire la Planète à la taille d'un fruit, Crash doit, comme toujours, parcourir divers niveaux séparés en différentes Warp Rooms, afin de rassembler les Cristaux de Puissance, et aussi les Gemmes et Reliques. La qualité de ce jeu est bonne dans l'ensemble, vu le support abordé pour ce jeu (GBA), on peut comrendre que tout ne soit pas à la hauteur, surtout les graphismes en 2D. Mais tout est tout de même bien construit pour un jeu sur GBA.

    - Bien, parlons de tout ce qui concerne ce petit jeu désormais. Les niveaux se déroulent dans différents endroits, inspirés grandement de ceux des opus sur PS1, chacun contenant des trésors à collecter. Les ennemis sont plus ou moins dangereux dans ces niveaux et effectuent toujours les mêmes choses/gestes, ce qui facilite donc leur inatention pour que Crash les élimine.

    - Le jeu peut être rapidement finit, dans la mesure où seuleument une petite vingtaine de niveaux sont présents. Bien entendu, un Boss est à vaincre à chaque fin de Warp Room. Vous n'aurez point de mal à parcourir tout le contenu du jeu et à vous débarasser du moindre obstacle, puisqu'une fois de plus, les Super Pouvoirs sont de retour ! Le principe reste le même : vous en gagnez un à chaque Boss vaincu. Les mouvements du Bandicoot sont donc diversifiés et très efficaces, ce qui donne un gameplay assez bon et une maniabilité simple dans l'ensemble.

    - Quant à l'audio, comme dans pratiquement tous les jeux de la série, il s'agit du point fort. Les musiques emballantes et rythmées nous amusent et donnent une ambience positive au jeu. Les bruitages et voix de personnages sont encore une fois corrects. Inutile de s'attarder à ceux-ci.

    - Je n'ai pas encore mis la liste des personnages du jeu, donc la voici :

    Crash Bandicoot, Coco Bandicoot, Aku Aku, Neo Cortex, Uka Uka, Dingodile, N. Gin, Tiny Tiger, Polar, les Assistants et Mega-Mix.

    - Crash Bandicoot XS est un jeu plaisant, bien qu'il soit largement inspiré des quatre opus de plate-formes précédents. La maniabilité est simple, l'audio très bonne, le scénario bien trouvé, mais peu variant par-rapport à ceux des opus qui précédent ce jeu. Dans l'ensemble, on dira que XS est un jeu plutôt bien fait pour un premier de Vicarious Visions.


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique