• Chronologie et Evolution

    CHRONOLOLOGIE ET EVOLUTION

    Débutée en 1996 sur PlayStation, la franchise "Crash Bandicoot" compte aujourd'hui quinze épisodes, ayant été développée par différentes compagnies de jeux vidéo. Dans cet article, je vais vous expliquer les théories sur la série et son ordre chronologique. Certains opus sont considérés non-canon (ou non-canoniques), c'est-à-dire qu'ils sont exclus de la série principale (jeux de plate-forme) et considérés comme faisant partie d'une série dérivée (ou spin-off), car leur univers ne correspond pas à celui de la saga principale et risque de créer des erreurs et contradictions pour la continuité de la série. C'est à partir de ce principe que je vais vous expliquer l'ordre chronologique de la saga et quels sont les épisodes canoniques et ceux qui ne le sont pas.

    ORDRE CHRONOLOGIQUE DES JEUX PRINCIPAUX (CANONIQUES)

    Crash Bandicoot (1996, Naughty Dog)

    Crash Bandicoot 2: Cortex Strikes Back (1997, Naughty Dog)

    Crash Bandicoot 3: Warped (1998, Naughty Dog)

    Crash Bandicoot: La Vengeance de Cortex (2001, Travellers' Tales)

    Crash TwinSanity (2004, Travellers' Tales Oxford Studios)

    Crash of the Titans (2007, Radical Entertainment)

    Crash: Génération Mutant (2008, Radical Entertainment)

    --------------------------------------

    - Pour le moment, sept jeux font parti de la série canonique et cela se démontre par le fait qu'ils soient tous des jeux de plate-forme (et aussi d'action), mais aussi par le fait que certains jeux se suivent directement et qu'au Japon (jusqu'à Crash TwinSanity), les jeux canoniques sont toujours numérotés.

    - Concernant les jeux qui se suivent sans vraiment se suivre, on peut évidemment supposer qu'un événement a eu lieu entre deux. Les trois premiers volets se suivent parfaitement, car l'on voit la fin de l'opus précédent au début du nouveau. Mais entre Crash 3 et La Vengeance de Cortex, il s'est passé quelque chose puisqu'à la fin de Crash 3, un gag survient chez les antagonistes, et le début de La Vengeance de Cortex n'en fait aucune mention et tout est normal. Le fait que Cortex dit qu'il a travaillé sur un projet super secret pendant longtemps renforce le fait qu'il s'est passé quelque chose entre les deux jeux. Crash TwinSanity suit directement ce jeu, malgré l'espace de trois ans qui survient entre deux. Puis, à nouveau, un gag survient à la fin de ce cinquième opus, et le début de Crash of the Titans n'explique en rien comment cela s'est réglé. Il est donc fort probable que quelque chose se soit passé entre les deux épisodes, surtout que beaucoup de choses ont changé (déménagement des Bandicoots, nouvelle base de Cortex, création des Titans ...) et il a donc fallu du temps pour que cela arrive, donc la théorie fonctionne. Puis Génération Mutant suit son prédécesseur naturellement et se passe un an après.

    - Certains considèrent tout de même CTR comme étant un jeu canonique, en particulier pour combler le manque d'explication sur ce qui est survenu entre Crash 3 et La Vengeance de Cortex. Mais il faut dire qu'au début de CTR, nous n'avons aucune explication également ... Le fait que Nitros Oxide apparaissent à l'écran titre de La Vengeance de Cortex, comme s'il partait de la Terre pour retourner sur Gasmoxia, est une preuve pour certains que CTR est canonique. De plus, l'apparition d'Oxide dans Crash TwinSanity, bien que très brève, peut nous convaincre de penser que CTR est bien canonique. Nous irons même jusqu'à dire que le trophée qui apparaît dans la maison de Crash dans La Vengeance de Cortex est une autre preuve supplémentaire ... Mais puisqu'il ne s'agit pas d'un jeu de plate-forme où Crash est le personnage principal qui doit vaincre Cortex (ou un autre personnage antagoniste selon les jeux), CTR ne peut être véritablement considéré comme un jeu de la chronologie canonique. Maintenant, tout dépend de votre avis !

    Voici donc les deux possibilités. Les crochets unissent les jeux qui se suivent sans problèmes d'incohérences, et c'est souvent dû au fait qu'il s'agit des mêmes développeurs :

    1ére possibilité : [Crash 1 >> Crash 2 >> Crash 3] >> [La Vengeance de Cortex >> TwinSanity] >> [Titans >> Génération Mutant]

    2nde possibilité : [Crash 1 >> Crash 2 >> Crash 3] >> [CTR] >> [La Vengeance de Cortex >> TwinSanity] >> [Titans >> Génération Mutant]

    - Maintenant, nous allons parler des jeux non-canoniques, qui ne sont pas comptés dans la série principale, mais qui ne peuvent être considérés comme inexistants, en partie à cause des personnages qui apparaissent d'abord dans un jeu non-canonique, puis par la suite dans un jeu canonique (par-exemple, Nitros Oxide qui fait des cameos dans deux jeux canoniques). Si tous ces jeux sont exclus de la chronologie de la saga, c'est simplement parce que leurs scénarios ne suivent pas ceux des jeux canoniques et créent des Mystères, Erreurs et Contradictions dans la série.

    LES JEUX NON-CANONIQUES PAR ORDRE DE SORTIE

    CTR: Crash Team Racing (1999, Naughty Dog)

    Crash Bash (2000, Eurocom Entertainment Software)

    Crash Bandicoot XS (2002, Vicarious Visions)

    Crash Bandicoot 2: N-Tranced (2003, Vicarious Visions)

    Crash Nitro Kart (2003, Vicarious Visions)

    Crash Bandicoot: Fusion (2004, Vicarious Visions)

    Crash Tag Team Racing (2005, Radical Entertainment)

    Crash: Boom, Bang! (2006, Dimps)

    --------------------------------------

    - La majorité des jeux de la série sont des jeux non-canoniques comme vous pouvez le constater. Certains développeurs ont même produit uniquement des jeux de ce genre, alors qu'ils possédaient la franchise à un moment pendant plusieurs années (par-exemple, Vicarious Visions ayant produit uniquement quatre jeux non-canoniques). Parmi les jeux qui ne font pas partie de la série principale (qui sont toujours des jeux d'aventure et de plate-forme), on peut répertorier des jeux de racing et de challenge (ou party games). Mais il y a également des jeux de plate-forme sur console de mains (par-exemple, Crash Bandicoot: Fusion sur Game Boy Advance).

    - Nous pouvons former différentes théories quant à l'ordre chronologique réel des jeux non-canoniques. Mais l'ordre le plus probable reste celui-ci :

    Série 1 : [Crash Team Racing] >> [Crash Bash]

    Série 2 : [Crash Bandicoot XS >> N-Tranced] >> [Crash Nitro Kart] >> [Fusion]

    - Quant au reste, il n'y a pas d'ordre précis. Certains pourront alors les considérer canoniques, mais ils ne le sont pourtant pas. Il y a des éléments qui démontrent et qui prouvent que deux jeux canoniques se suivent, et qu'ainsi, aucun jeux non-canoniques ne peut survenir entre les deux. Par-exemple, La Vengeance de Cortex se termine avec Cortex et Uka Uka qui sont congelés dans un cube de glace à cause d'une téléportation accidentelle en Antarctique. Le jeu qui est censé suivre est TwinSanity. Et cela est bel et bien prouvé, car le début de ce jeu montre ces deux antagonistes prisonnier de la glace qui vont s'échouer sur l'île de Crash, bien qu'il est fait mention que cela se passe trois ans après ...

    - Pour approfondir le fait que certains jeux ne peuvent être dans une chronologie non-canonique, nous pouvons théoriser :

    - Bien que l'on pense que Crash Team Racing soit suivi par Crash Bash, un élément intéressant vient contrer notre avis : Nitros Oxide. Même si plusieurs pensent qu'il s'agit justement du personnage reliant les deux jeux, il fait obstacle à ce fait. En effet, à la fin de Crash Team Racing, il affirme ne jamais vouloir revenir sur Terre par rage d'avoir perdu. Pourtant, il affronte de nouveau les Terriens dans Crash Bash, mais il est vrai que ce n'est pas sur Terre cette fois, mais dans l'espace et sur sa planète Gasmoxia. Ce fait est également un mystère qui apparaît dans la rubrique "Mystères, Erreurs et Contradictions". Donc, libre à vous de décider si vous considérez Crash Bash comme une sequel de CTR ou non. Mais concernant un éventuel jeu à venir qui pourrait être la sequel de Crash Bash, c'est impossible, notamment à cause la façon dont se termine le jeu pour les deux équipes (Bien et Mal).

    - Crash Bandicoot: Fusion ne peut être la suite d'un autre jeu non-canonique. Il s'agirait plutôt d'un jeu complètement à part, puisque Crash et Spyro font équipe dans ce jeu. Ce mélange de deux ficitons est déjà quelque chose d'entièrement non-canonique. On pourrait tout de même considérer ce jeu comme étant la suite de Crash Nitro Kart, juste parce qu'il est sorti après ce jeu. Mais rien ne prouve que ces jeux se suivent, en particulier quand on voit la façon dont se termine CNK pour l'équipe de Cortex. Conclusion, Fusion est un jeu totalement dérivé de tout autre jeu de la saga.

    - D'autres jeux comme Crash: Boom, Bang! ou les versions Nintendo DS et Game Boy Advance de Crash of the Titans et Génération Mutant ne peuvent être canoniques. Boom, Bang! est juste un jeu de spin-off car il se déroule dans un monde complètement différent de celui que Crash parcourt d'habitude et l'ambience change aussi. De plus, tous les animaux sont comme des humains dans ce jeu, et c'est comme si ça avait été comme ça depuis toujours, en plus des Mutants de Cortex. Ce jeu est alors juste non-canonique et n'est pas la suite d'un jeu antérieur de la série. Concernant les versions DS et GBA (produites par Amaze et TOSE) des jeux de Titans, elles sont forcément non-canoniques puisque les versions consoles de Radical sont déjà dans la chronologie elles-mêmes. De plus, leurs histoires sont très différentes de l'originale trouvée dans les versions consoles. Enfin, dans Génération Mutant (version console), les restants du Doominator sont visibles sur l'île Wumpa et ce robot s'est écrasé ur cette île uniquement à la fin de la version console de Crash of the Titans. Donc, seules les versions consoles sont canoniques.

    - Crash Tag Team Racing est un cas intéressant. Bien qu'il n'est pas censé suivre un jeu précis dans la série, certains pourront dire qu'il suit Crash TwinSanity à cause de la présence de Nina Cortex. Ce jeu ne change rien du tout au scénario, donc nimporte quel jeu après celui-ci aurait pu être son successeur. Mais malgré que les développeurs soient Radical Entertainment, ils ont affirmé que ce jeu n'est pas canonique. Mais il aurait été étrange qu'un jeu de racing soit canonique, et l'apparition soudaine de personnages non-humains et mutés comme Pasadena Opossum, alors que ce n'est pas de l'oeuvre de Cortex puisqu'il ne les connaît pas avant ce jeu, montre que CTTR n'est pas canonique.

    EVOLUTIONS DANS LA SERIE CRASH BANDICOOT

    - Durant les quinze opus principaux, les personnages ont changé physiquement et moralement. Les évolutions sont parfois impressionantes, car on a l'impression que les personnages mûrissent et grandissent au fur et à mesure que la série avance. Un exemple bien concret reste Coco Bandicoot, qui a grandit physiquement et moralement depuis sa première apparence dans la saga. Dans Crash Bandicoot 2 (1997), elle apparaît en tant que petite soeur de Crash, avec une tenue enfantine et un ordinateur portable rose. Plus tard dans la série, elle est toujours munie de son appareil rose, mais s'intéresse plus aux machines virtuelles de technologie future et au Kung-Fu. Puis, à partir de Crash Nitro Kart, elle semble plus grande et plus matûre. Elle n'est désormais presque plus avec son ordinateur et préfére aider sa famille pour tout genre de chose. Ses loisirs sont différents et elle devient vraiment adolescente à partir de Crash of the Titans, où elle montre sa passion pour les machines de recyclage et la mécanique. Coco reste tout de même habillée fémininement mais adopte un look plus moderne, avec un jean bleu, des baskets roses, un t-shirt avec un motif et une coiffure différente.

    - Bien, vous aurez compris que les personnages grandissent beaucoup à chaque fois qu'un nouveau jeu voit le jour. Ceci est plutôt une bonne chose, à mon avis. Mais les personnages ne sont pas les seuls éléments à changer, il y a également les jeux !

    - Evidemment, déjà le scénario est de plus en plus intéressant au fur et à mesure des jeux. D'une simple histoire de voyage à travers les îles Wumpa afin d'aller secourir Tawna, une femelle Bandicoot prisonnière, nous passons à une histoire de machine similaire au iPhone qui prend le pouvoir sur les utilisateurs et les transforme en gens anormaux. Le simple fait qu'il y ait une parodie de l'iPhone dans les jeux récents démontre qu'on évolue dans le bon sens. Bien sûr, en 1996 cette machine n'existait pas, mais c'est justement par ce chemin que l'on voit le modernisme progressif dans la série. Certains scénarios des jeux canoniques ou non peuvent parfois déplaire cependant ... Cela s'explique par le manque d'action et de crédibilité. Dans Crash of the Titans, qui date pourtant de 2007, nous avions un scénario bien similaire à celui du premier opus, puisque Crash devait secourir Coco, sa soeur, qui a été faite prisonnière et esclave par les antagonistes. Le principe de Crash Bandicoot (1996) se résumait à la même histoire : secourir Tawna qui est entre les mains des vilains ! Néanmoins, des scénarios dynamiques et excitants n'ont pas manqué à la série, par-exemple celui de Crash Team Racing où Nitros Oxide menace les Terriens de transformer la Terre en parking géant ! Si personne ne fait quelque chose pour contrecarrer les plans de cet alien fou, ce qu'il a dit deviendra vrai. Le joueur doit alors éviter d'échouer ...

    - Mis à part cela, nous avons également droit à un gameplay de plus en plus poussé dans les jeux. Dans Crash Bandicoot 1, Crash se contenait de courrir, de sauter et de faire un tourbillon. Il faut dire que ce jeu est sorti en 1996 sur PlayStation et que rien n'était très réaliste à l'époque ... A partir de Crash Bandicoot 2, on voit déjà des nouvelles capacités pour Crash, comme s'enfouir sous terre, se suspendre dans les airs et faire une glissade avant. Le mieux arrive dans l'opus qui suit, où à chaque fois que Crash bat un Boss, il gagne une nouvelle habileté utile. Par-exemple, on peut désormais courir vite, faire un double-saut et tourbilloner pendant plus de temps. Les habiletés des jeux suivants se résument à la même chose encore, excepté les jeux de karting où l'on se contente de conduire un kart. Dans Crash of the Titans, Crash peut désormais contrôler des Titans grâce à Aku Aku, son ami spirituel et bénévole. Mais ce n'est pas tout, Crash peut également faire du skate-board grâce à lui ! Concernant ses habiletés physiques, Crash peut faire l'hélicoptère afin de se déplacer entre deux plate-formes éloignées. Il peut de plus donner des coups de pieds radicaux dans le but de mettre KO les Titans !

    - Bien, cet article vous aura fait comprendre que même l'univers virtuel peut évoluer. Vous aurez aussi compris que certains jeux sont canoniques et d'autres non, ce qui peut expliquer certaines choses et différences dans les jeux, aussi bien que les contradictions et erreurs ...


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :